Logo Koaci
 
 
 
Stratégie de libération des otages européens au Mali: la carotte et le bâton
 
::Koaci.com Bamako::

L’arrestation dans la région de Tombouctou Search Tombouctou (nord Mali) d’un nouvel élément d’Al Qaïda, le 24 mars 2009, démontre que les hautes autorités maliennes sont à la tâche pour la libération des otages européens détenus en territoires maliens. De sources bien informées, l’homme qui vient d’être capturé est « un acteur de premier plan » dans l’enlèvement de quatre touristes européens, perpétrée le 22 janvier 2009 au Niger.

Ce coup de filet intervient trois semaines après la mort accidentelle d’un des deux Mauritaniens présumés salafistes, dont Al Qaïda Search Al Qaïda avait demandé la libération en échange de deux diplomates canadiens que le groupe détient en otage. Et une semaine après la libération du chauffeur nigérien de ces canadiens.

« Il y a un coup d’accélérateur », commente un proche du dossier qui s’est gardé de dire s’il s’agit du fait de la carotte ou du bâton. En début mars, le Canada avait sollicité une plus grande implication des notables du nord du Mali pour obtenir la libération de ses nationaux. Au même moment les forces de sécurités maliennes, à la faveur de l’accalmie retrouvée au nord, poursuivent une vaste investigation sur le terrain.

Ainsi pour mettre le grappin sur celui qui est considéré avec précaution comme « le principal suspect de l'enlèvement de quatre touristes européens », il a fallu une intervention de l’armée avec échanges de coups de feu. Cette nouvelle « prise » et la libération du chauffeur des deux canadiens sont des événements jugés favorables pour faire avancer le dossier des otages européens.

A ce jour la branche nord-africaine d'Al Qaïda détient d’une part, quatre touristes dont un couple suisse, une Allemande et un Britannique enlevés le 22 janvier 2009 au Niger, et d‘autre part, deux diplomates canadiens disparus en décembre 2007 au Niger. Ces enlèvements ont tous été revendiqués, il y a un mois, dans un enregistrement sonore diffusé par la chaîne Al-Jazira. Mais si les deux diplomates canadiens sont entre les mains de Moctar Ben Moctar, l'un des chefs d'Al Qaïda au Maghreb, côté sud, les quatre touristes seraient otages d’un autre groupe membre d‘Al Qaïda Maghreb islamique (Aqmi).

Ib Daou


 
 
3509 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 25/03/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login