Logo Koaci
 
 
 
CI : La surexposition médiatique de Soro qui interpelle le camp Ouattara
 
Ouattara et Soro apparemment tout deux pas dans le même bateau

:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI EN COTE D’IVOIRE ::

À l’en croire les plus naïfs, la symbiose serait totale entre le camp du président Ouattara et celui de Guillaume Soro. Un arrive avec une bonne image d’homme qualifié et sûr, l’autre tente, de s’en faire une mais avec un passé à l’évidence moins reluisant.

Selon nos informations, le camp du président nouvellement élu verrait d’un très mauvais œil les manœuvres médiatiques présumées de l’ancien chef de la rébellion et pour certains des proches collaborateurs de Ouattara, ce dernier tenterait d’envahir l’espace médiatique, au détriment du nouveau président, en usant de méthode de corruption totalement contraire au nouvel esprit de l’ère Ouattara mais prolifique sous Gbagbo et la rébellion.

En effet, au-delà de la suspicion liée à la recherche soudaine de conseillers spéciaux et, fait rarissime, par voie de candidature, à la primature Search primature pour, apprend ton, "combler les lacunes" du premier ministre, nombreux sont les témoignages recueillis ces dernières semaines auprès de proches collaborateurs de Ouattara qui expriment un certain raz le bol de voir Soro faire, selon eux, clairement de l’ombre à Ouattara dans les médias. L’étincelle fut, à notre niveau d’information,  la visite aux autorités, primature Search primature et présidence Search présidence du général français Clément Bollet le 21 juin dernier. Ce dernier sera reçu successivement par le président et le Premier ministre, mais on ne retiendra qu’une seule couverture, celle de la primature Search primature diffusée partout et pas une seule de celle avec Ouattara. « On n’a rien compris, pourquoi c’est uniquement la visite chez Soro qu’on a vu et regardez dans la presse Search presse ou à TCI, y’en a que pour lui tous les jours » nous glissait alors un des proches collaborateurs du président Ouattara alors que nous nous trouvions entrain d’attendre la fin d’une audience présidentielle. Cette réflexion spontanée et d’un ton aussi surpris qu’inquiet laissait néanmoins entrevoir une amertume que nous retrouverons à plusieurs reprises chez d’autres proches du pouvoir en place. « Il se passe des choses pas claires au CICG, il est temps qu’on s’occupe de ce dossier sinon il va le bouffer, regardez, on dirait que c’est lui le président de ce pays, c’est bien l’élève de son maître, les mêmes méthodes » témoigne un autre collaborateur de Ouattara sous-entendant Laurent Gbagbo alors que Guillaume Soro Search Guillaume Soro rentrait avec Gérard Longuet, suivi par une horde de journalistes, lundi dernier au palais présidentiel pour accompagner le ministre français chez Ouattara.

Quelques semaines auparavant le camp Ouattara suspectait celui du Premier ministre d’avoir orchestré une campagne d’intoxication à son égard, notamment en diffusant l’idée d’un président vieux et sur la fin physiquement tout en essayant déjà de monter une mayonnaise médiatique sur la succession par Soro au RDR d’un Ouattara à peine élu voire d’une préparation de l’opinion à l’idée de le voir présider l’Assemblée nationale. Toutes ses interrogations, nous les ressentirons à travers nos échanges avec un entourage présidentiel qui découvre progressivement les réalités d’un terrain déjà occupé depuis 2007 par Soro et les siens.

Nos sources nous indiqueront par ailleurs que Soro contrôlerait un bon nombre de journaux et de journalistes, même de la presse Search presse internationale, apparemment à en croire nos sources, habitués aux enveloppes bien remplies et autres largesses du Premier ministre.

Assisterait-on à une guerre froide de la communication entre une primature Search primature de courte durée (jusqu’aux législatives) mais avec à sa tête un homme très voire peut être trop ambitieux et une présidence Search présidence bien déterminée à redorer son image ? A notre constat de terrain, et ce dans un contexte social de plus en plus difficile, c’est bien deux camps qui s’observent et ce aussi à travers les médias

Amy, KOACI ABIDJAN
 
 
10573 Visit(s)    10 Comment(s)   Add : 04/07/2011
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions VIRTUS
 
Bonjour Amy!Ce n'est peut-etre qu'une impression mais quand je lis vos derniers ecrits (surtout sur le gouvernement et ses membres), je sens avoir affaire à une pro-PDCI décidée à ruer dans les brancards du PM et du RDR. Sinon je pense que c'est volontairement que le Pr ADO s'eff...
Bonjour Amy!
Ce n'est peut-etre qu'une impression mais quand je lis vos derniers ecrits (surtout sur le gouvernement et ses membres), je sens avoir affaire à une pro-PDCI décidée à ruer dans les brancards du PM et du RDR. Sinon je pense que c'est volontairement que le Pr ADO s'efface pour laisser travailler le gouvernement qu'il a mis en place. S'il voulait vraiment de l'exposition médiatique, il n'aurait qu'à recevoir quotidiennement des emissaires des 19 regions du pays (comme le faisait son predecesseur). Qui s'en plaindra puisque TCI, bien qu'employant des journalistes de la RTI demeure sa propriété privée dont il peut en faire ce qu'il veut.
 
 
Read more
See his contributions amycocos
 
@Virtus, Merci pour votre commentaire. je tenais juste à préciser que mon article est une synthèse d'informations de terrain et non une tribune partisane qui plus est Pdci. Nous tentons sans passion et parti pris de mettre en lumière des réalités volontairement et étrangement tue...
@Virtus, Merci pour votre commentaire. je tenais juste à préciser que mon article est une synthèse d'informations de terrain et non une tribune partisane qui plus est Pdci. Nous tentons sans passion et parti pris de mettre en lumière des réalités volontairement et étrangement tues. D'autre part, je tenais à vous rappeler, pour le cas de Soro qu'il n'est ni Rdr ni Rhdp mais force nouvelle. Cordialement. Aminata
 
 
Read more
See his contributions jgessan
 
 BonjourJe ne comprends pas quelque chose. Pourquoi toujouurs faire allusion au Président Gbagbo ou à son régime dans vos articles même quand cela n'est pas nécessaire? Par ailleurs, vous semblez décrier la surexposition médiatique de Soro. Laisser moi vous dire que cela dépend d...
 Bonjour
Je ne comprends pas quelque chose. Pourquoi toujouurs faire allusion au Président Gbagbo ou à son régime dans vos articles même quand cela n'est pas nécessaire? Par ailleurs, vous semblez décrier la surexposition médiatique de Soro. Laisser moi vous dire que cela dépend des ambitions de Soro. Ouattara a obtenu ce qu'il voulait, il ne juge pas très important de s'étaler dans les médias c'est tout. De grâce laisser le Président Gbagbo tranquille. C'est inutile de l'évoquer là ou ce n'est même pas opportun de le faire. Qu'en pensez vous?
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
FAIRE OU LAISSER FAIRE ----------------------------------------------------------------La surexposition médiatique de SORO, bien que cette description ne soit relative, est avant tout un constat qui ne saurait s’infirmer. De façon méthodique, SORO est projeté en avant et son imag...
FAIRE OU LAISSER FAIRE ----------------------------------------------------------------La surexposition médiatique de SORO, bien que cette description ne soit relative, est avant tout un constat qui ne saurait s’infirmer. De façon méthodique, SORO est projeté en avant et son image est polie au fur et à mesure que le temps passe. Cela répond t-il à une stratégie voulu, ou est ce tout simplement le résultat d’un travail acharné pour faire avancer la côte d’ivoire ?? Toute approche ne sera que spéculative, mais avant tout il faut cerner le personnage SORO pour comprendre certaines choses. Premier ministre sous GBAGBO, il a pu apprécier la puissance la communication et son utilisation. Il a aussi réussi à s’imposer comme un chef de guerre puissant et inspire un respect non négligeable au sein des troupes FRCI, nouveau acteurs dans le cadre de la sécurité (insécurité, c’est selon) Ce qui signifie, bien sans vouloir le comparer à ADO, qu’il possède un certain pouvoir de répression ou du moins de conviction et les évènement récents prouvent qu’il ne se gène pas pour sortir de la légalité et la loi (qu’est que c’est ??) pour manifester ses idées et actions. Rien ne l’oblige, maintenant que le pouvoir est acquis de se fondre dans le moule de la légalité, car c’est avant tout le nouveau pouvoir qui lui donne sa définition actuelle. En un mot, il est prêt à user de tout moyen (légal ou illégal – notion relative) pour faire avancer sa cause, mais que veut-il réellement ? C’est bien ici que l’on rencontre le plus d’analyses (spéculatives ou pas) : député, président de parti, président de l’assemblée, immunité, coup d’état !!! Une chose est sûr, SORO a bien besoin de polir son image en tant que chef de guerre et donc responsable des troupes FRCI accusées d’exactions abusives (CPI ??). Sur ce point, il communique peu (sinon point). Son activité dans le gouvernement est critiquée (ministre de la défense) car la sécurité est encore attendue et les FRCI ne sont toujours pas sous contrôle total (ce sont bien des militaires avant tout) En tant que premier ministre, il a la charge du gouvernement et une bonne partie des ministres subit la critique (en compétence et en résultats) qui se répercute finalement sur le chef. OUI, ADO aurait intérêt à mettre SORO au devant afin d’encaisser les coups à venir (inévitables ??) et SORO aussi gagnerait à polir son image alors: Faire (SORO) ou laisser faire (ADO) ? Telle est la question ! Merci
 
 
Read more
See his contributions
 
Les Colons ont compris qu'en misant sur Ouattara, ils ont misé sur le mauvais cheval au regard du fort rejet qu'inspire cet burkinabé à qui les ivoiriens dans leur forte majorité imputent le deuil de la côte d'ivoire. Soro Assassin mais IVOIRIEN serait donc le cheval de rechange....
Les Colons ont compris qu'en misant sur Ouattara, ils ont misé sur le mauvais cheval au regard du fort rejet qu'inspire cet burkinabé à qui les ivoiriens dans leur forte majorité imputent le deuil de la côte d'ivoire. Soro Assassin mais IVOIRIEN serait donc le cheval de rechange. Wait and see !
 
 
Read more
See his contributions prinprin
 
il existe une structure de monitoring au sein Haut Conseil de la communication qui doit être normalement à même de quantifier & qualifier les expositions médiatiques des uns & des autresfaites une analyse sur une période d'au moins 3 mois , ce n'est qu'à l'issue de telle comparai...
il existe une structure de monitoring au sein Haut Conseil de la communication qui doit être normalement à même de quantifier & qualifier les expositions médiatiques des uns & des autres
faites une analyse sur une période d'au moins 3 mois , ce n'est qu'à l'issue de telle comparaison que des conclusions peuvent commencer à sortir
 
 
Read more
See his contributions PASSION
 
Surexposition médiatique!!!!!! franchement, je trouve cela très jolie même s'il dépeint une fausse réalité. Dans le paysage médiatique chacun y a une très grande place surtout quand on est chef de gouvernement d'une part et chef de l’État, Président de la république d'autre part....
Surexposition médiatique!!!!!! franchement, je trouve cela très jolie même s'il dépeint une fausse réalité. Dans le paysage médiatique chacun y a une très grande place surtout quand on est chef de gouvernement d'une part et chef de l’État, Président de la république d'autre part. à mon avis, il n'y a pas de surexposition de l'un contre l'autre. Si cela est le cas, il aurait été beaucoup plus objectif et professionnel de nous fournir des chiffres, une période donnée, un pourcentage ... et non pas une vaque impression.@amycocos, vous faites un travail exceptionnel. Chapeau!!! aussi j'aurais personnellement souhaiter que vous ne répondiez pas aux commentaires aussi (virulentes soit ils). Étant donné que vous n'écrivez pour personne en particulier, ne répondez donc pas au cas particulier sinon vous aurez à répondre à tous les commentaires et votre travail en prendra un coup.
Soro a une position très appréciable. Il n'est dans l'ombre de personne et ne cherche à faire de l'ombre à personne. s'il devrait surexposer médiatiquement quelqu'un ce ne serait certainement pas le président. Soro sait que sa fonction de PM n'est pas éternelle auprès de Ouattara. D'ailleurs le Pdci est très pressé d'occuper le poste qui lui revient. Alors, peut être Soro devrait il faire de l'ombre ou de la surexposition médiatique au pdci plutôt qu'au Président de la république qu'il ne peut même pas remplacer dans tous les cas de figure.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
@PASSION …dans tous les cas de figure ???? Si je te ramène sur la base de la logique, s’il n’existait aucune importance particulière de ce monsieur et s’il ne représente aucun danger ou aucune menace pour qui que ce soit, nous ne serions pas en train d’en parler !!! Il s’agit b...
@PASSION …dans tous les cas de figure ???? Si je te ramène sur la base de la logique, s’il n’existait aucune importance particulière de ce monsieur et s’il ne représente aucun danger ou aucune menace pour qui que ce soit, nous ne serions pas en train d’en parler !!! Il s’agit bien sûr avant tout d‘impression et d’opinion respective de chacun, mais celui qui nous rassemble en ce moment est SORO et pas n’importe quel membre du gouvernement ou de l’équipe d’ADO. Exactement comme jadis IB, SORO alimente les causeries parce que tout le monde lui attribue une certaine importance allant jusqu’à la menace, c’est selon. SORO lui même en est conscient (d’où ses actes d’allégeance perpétuels pour mettre en confiance). Alors de là à simplifier le débat et à botter en touche … Il ne faut pas être absolument RHDP pour savoir comment se résulterait une guerre de successions (improbable mais réelle) si ADO venait à disparaître (ce que personne ne veut dans l’immédiat) En ce qui consiste la surexposition médiatique, c’est bien à chacun de s’en faire une idée, mais il existe bien une tendance, bien que subjective, qui justifie finalement que l’on en parle, sur ce forum, sur les autres sites, dans les journaux pro ou contre ADO, bref, partout, sans attendre d’études qui finalement confirmeraient les impressions reçues. Tout le monde ne peut pas se tromper….Bref, il ne faut pas se laisser emporter par ses convictions personnelles au risque de tronquer (ou formater) son analyse !! (Humblement car je peux bien me tromper aussi) Merci
 
 
Read more
See his contributions PASSION
 
@Dabakala, si donc ton humilité te dictes que tu peux aussi te tromper, tu devrais alors comprendre que ton avis sur un sujet ne fait en rien une opinion partagée par une bonne partie de la population. Les discussions de salons, les causeries au kiosque à café peuvent servir à se...
@Dabakala, si donc ton humilité te dictes que tu peux aussi te tromper, tu devrais alors comprendre que ton avis sur un sujet ne fait en rien une opinion partagée par une bonne partie de la population. Les discussions de salons, les causeries au kiosque à café peuvent servir à se faire une opinion, une idée sur ce qui se dit ou se raconte, mais l'opinion ne se résume pas en cela. L'opinion pour être conçue comme partagée par un grand nombre se fonde sur des analyses objectives. Alors si on devait raconter ici tout ce qui se dit au coin de rue comme étant l'opinion????. Je n'aurais pas besoin de t'apprendre que des études d'opinions existent. Regardes bien dans la rubrique SONDAGE, Il y'a un sondage sur la question. C'est bien la preuve que je ne m'étale pas ici à travers des critiques et commentaires futiles.
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
La mécanique du sondage répond à des paramètres précis. La nécessité de sondage demande d’abord qu’il y ait suspicion donc un pré sondage avec une tendance précise que l’on veut confirmer (tenir compte du taux d’abstention aussi). En outre, les analyses objectives viennent en gén...
La mécanique du sondage répond à des paramètres précis. La nécessité de sondage demande d’abord qu’il y ait suspicion donc un pré sondage avec une tendance précise que l’on veut confirmer (tenir compte du taux d’abstention aussi). En outre, les analyses objectives viennent en général confirmer ou infirmer des soupçons fondés qui reposent eux aussi sur des suspicions ou avant sondage. Ne confondons donc pas l’opinion avec la sensibilité que l’on dégage face à une situation donnée. Bien avant l’opinion, l’impression de « sur médiatisation » peut bien être constatée par n’importe qui, même si elle est subjective. S’il fallait attendre systématiquement des études avant de forger son opinion, il y aurait beaucoup moins d’anticipation. La politique est aussi l’art de l’anticipation, c’est bien ce que nous faisons sans le savoir (nous pouvons aussi nous tromper) Mais le fait est : nous parlons toujours de la même personne (SORO) et nous contribuons, sans le vouloir à le médiatiser (sur médiatiser), donc nous faisions partie définitivement des statistiques sur le fait énoncé plus haut. S’il ne fallait pas en parler, cette missive n’existerait pas, la tienne non plus. Merci
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login