Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Surprise: Arba Diallo, candidat de dernière minute
 
::Koaci.com Ouagadougou::Arba Diallo (ph), député maire de Dori et ancien fonctionnaire international est candidat Search candidat à la présidentielle du 21 novembre, c'est une surprise::

On ne l’attendait pas celui là. Mais depuis quelques jours, des rumeurs à Ouagadougou et dans fief de Dori faisaient état du fait que son parti le PDS (parti pour la démocratie et le socialisme) avait acheté un certain nombre de fiches de parrainage.

Il en faut au moins cinquante pour tout candidat Search candidat à la présidentielle de novembre 2010.
Les plus sceptique qui ne croyait pas en la candidature de cet ancien fonctionnaire des nations Unies avaient laissé entendre que si le parti de Arba Diallo se procurait ces fiches de parrainage, c’était dans le but de soutenir la candidature du chef de file de l’opposition, Me Sankara.

Eh bien, il a dribblé tout le monde, jusque dans son propre camp. Puisque son investiture est annoncée pour les 17 et 18 septembre prochain. C’est une nouvelle donne qui s’ajoute à l’équation de ce scrutin. En dehors du chef de file de l’opposition Me Benewende Sankara, les candidats contre Blaise Comporé manquent terriblement d’envergure nationale. La candidature de ce député originaire du nord du pays va modifier sensiblement le vote dans le nord du pays ou il est populaire et jouit d’une solide réputation. Actuellement maire de la vile sahélienne de Dori, les informations font état que l’homme est soutenu dans les coulisses par quelques partis de l’opposition dont le Front des forces sociales (FFS) de Norbert Tiendrebeogo, un sankariste en rupture de ban avec Me Sankara et le Pr Etienne Traoré du parti politique Faso Metba

Un effritement des voix et donc à prévoir. A priori, on peut regretter qu’un autre candidat Search candidat de l’opposition vienne grossir le nombre des prétendants dans un scrutin oû ils sont tous donnés perdants. La candidature unique de l’opposition ayant vécu, celle de Arba Diallo, loin d’être une manifestation de la division de l’opposition, pourrait entrer dans le cadre d’une stratégie qui vise à disperser les voix et d’obliger Blaise Compaoré à un second tour.
Mais déjà certaines mauvaises langues parlent d’une candidature suscitée en vue de contrer Me Sankara , présenté comme une menace pour le prochain mandat du président Compaoré » Si le chef de file de l’opposition obtenait un score « honorable» pensent-ils, ils pourrait utiliser cette marque de confiance pour entraver les reformes préconisées par le parti au pouvoir dont la plus contestée est la révision de l’article 37 qui vise à sauter le verrou de la limitation des mandats présidentiels.

Si la candidature de Arba Diallo est maintenue, on assistera alors à un match dans le match entre lui et Me Sankara avec pour enjeu, le futur chef de l’opposition politique
 
 
3841 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 11/09/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions narelba
 
 je reproche a ce candidat d'avoir fait du cumul,depute et maire.il revele sa boulimie du pouvoir.une fis elu,il ne cedera rien a personne. un danger,a surveiller de tres pres.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login