Logo Koaci
 
 
 
Tchad: 250 rebelles de l'UFR dont quatre chefs capturés par l'armée
 
© Koaci.com- Mardi 12 Février 2019 – Mis en déroute par l’armée française, le groupe armé tchadien (UFR) dit avoir perdu une bataille mais pas la guerre après que 250 de ses combattants au moins aient été faits prisonniers.

Bombardés par l’armée française , plus de 250 rebelles de l'Union des forces de la résistance (UFR) dont quatre principaux chefs ont été interpellés peu après et une quarantaine de pickups détruits et de centaines d’armes saisies.

Dans son communiqué , l’armée tchadienne annonce que les manœuvres de l'opération militaire franco-tchadienne, consistant entre le 3 et le 6 février en une série de sommations et de bombardements par des avions de chasse français, ont permis de capturer 250 rebelles de l'UFR, dont 4 de leurs chefs, présentés des «terroristes».

Pour l’ UFR, cette défaite n’est pas la perte de la guerre , car elle s’attendait moins à l’intervention de l’armée française.

"On ne savait pas que la France interviendrait. Normalement, ils font du renseignement, ça on le sait. On ne s'attendait pas à des frappes", a déclaré Youssouf Hamid, porte parole de l'Union des forces de la résistance (UFR).

"Il n'y a pas eu un seul combat entre (les combattants de l'UFR) et l'armée tchadienne. C'est la France qui a combattu, pas les Tchadiens", a-t-il assuré.

Cette frappe française est une première dans le nord du Tchad, en appui aux troupes tchadiennes, depuis que les activités de ce mouvement rebelle basé dans le sud de la Libye ont pris de l'ampleur, l'année dernière.

KOACI
 
 
2775 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 12/02/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login