Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Togo : Edem Kodjo candidat à la succession d’Abdou Diouf ?
 
Edem Kodjo (Ph) -

Lomé le 1er mars 2014 © koaci.com – L’information est rapportée avec insistance par des médias du Togo, voire internationaux. Edem Kodjo Search Edem Kodjo serait candidat au poste de Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Et en attendant l’échéance, ils sont nombreux au Togo à croire aux chances de leur ancien Premier ministre.

Récemment désigné à l’issue du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA), au sein du Groupe des Personnalité Eminentes du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pais (MAEP), Edem Kodjo Search Edem Kodjo (75 ans) envisagerait selon certains médias, de succéder à l’ancien Chef d’Etat du Sénégal Abdou Diouf, au poste de Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Le mandat de l’actuel Secrétaire général sénégalais de l’institution prend fin dans environ huit (08) mois.

De nombreux candidats au nombre desquels, l’ancien Président de la République du Burundi, Pierre Buyoya, l’écrivain congolais Henri Lopes, l’ancien Premier ministre du Bénin Adrien Houngbédji, l’écrivaine camerounaise Calixte Béyala, l’ancien président intérimaire du Mali Dioncounda Traoré, …se bousculeraient au portillon pour le poste. La partie risque donc d’être âprement disputée. Mais pour son brillant parcours politique, sa carrure et sa contribution inestimable au rayonnement de la langue française à travers ses ouvrages, Edem Kodjo Search Edem Kodjo est considéré par bon nombre de ses concitoyens comme étant un sérieux challenger parmi les intentions de candidatures qui sont annoncées.

Grand prix littéraire d’Afrique Noire en 1985 avec son ouvrage « Et demain l’Afrique », l’ancien étudiant de l’Ecole Nationale d’Administration en France, a publié de nombreux ouvrages écrits en français. Médiateur émérite de l’OIF dans plusieurs conflits en Afrique, l’ancien Premier ministre du Togo a de nombreux atouts pour postuler à ce poste. Mais selon son entourage, cette intention n’est pas encore manifestée. « A ma connaissance, le Premier ministre n’a pas fait acte de candidature, ni n’a manifesté cette intention à ce jour », a indiqué un proche collaborateur de l’ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (1978 - 1983).

« Je pense cependant que le Premier ministre (Edem Kodjo : Ndlr) a toutes les qualités pour être un bon Secrétaire général de l’OIF après le président Abdou Diouf Search Abdou Diouf », a ajouté notre interlocuteur qui s’est montré admiratif par rapport aux mandats de l’ancien président du Sénégal.

Ainsi donc si cette candidature n’est pas encore confirmée, elle n’est pas non plus exclue. La primauté de cette information devrait être réservée au Chef de l’Etat togolais. Ce qui à ce jour, n’aurait pas été non plus le cas. On peut donc douter de cette éventualité d’autant que le nom de l’ancien opposant au Gal Gnassingbé Eyadéma, est également cité parmi les potentiels candidats uniques de l’opposition togolaise à l’élection présidentielle de 2015. Edem Kodjo Search Edem Kodjo s’est pourtant retiré de la scène politique nationale. Sa formation politique, La Convergence Patriotique Panafricaine (CPP) est désormais dirigée par Françis Ekon.
Edem Kodjo est actuellement président de la Fondation Pax Africana, qui ambitionne d’’œuvrer en faveur de la paix sur le continent et de réfléchir sur les enjeux et perspectives pour l’Afrique.

Aghu
 
 
20235 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 01/03/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login