Logo Koaci
 
 
 
Togo : Fin de mandature de la 5e législature avec une prière de Dama Dramani
 
Siège de l’Assemblée nationale à Lomé et Dama Dramani

Click to enlarge
Togo : Fin de mandature de la 5e législature avec une prière de Dama Dramani
© koaci.com– Vendredi 28 Décembre 2018 – L’Assemblée nationale togolaise qui est en fin de mandat a clos ses activités ce vendredi à Lomé. C’était au cours de la 9è séance plénière. Cette séance a marqué la fin de la 5è législature Search 5è législature de la 4ème République.

En saluant les uns et les autres pour les durs labeurs consentis malgré les difficultés dues à la composition multicolore de la 5e législature, Dama Dramani, le président de l’Assemblée nationale togolaise, a formulé la prière qu’« Il faut espérer qu’à l’avenir la donne change au parlement pour voir s’opérer par voie parlementaire les réformes politiques et institutionnelles acceptées et souhaitées par tous ».

En revenant sur le travail effectué par les élus du peuple durant ces cinq dernières années, Dramani a fait un bilan partiel et a déclaré que « Durant cette période, nous avons tenu onze (11) sessions ordinaires, douze (12) sessions extraordinaires et cent quarante-six (146) séances plénières consacrées à des discussions législatives, aux questions au gouvernement, aux communications du gouvernement et à des nominations ».

Le dernier projet de loi adopté par l’Assemblée est la loi portant création des communes au Togo. Le mandat de cinq ans des députés sortants avait pris fin le 19 août 2018 mais il a été prorogé, conformément à l’article 52 de la constitution, jusqu’à la mise en place d’une nouvelle Assemblée nationale.

Pour l’ultime et mémorable séance plénière de la 5e législature, il est à noter que quoique les députés des partis membres de la coalition de l’opposition togolaise n’aient pas effectué le déplacement, leur absence a été ressentie. Leurs collègues de la majorité étaient bien au rendez-vous. Certains parmi eux revendront encore dans l’hémicycle pour le compte de la 6e législature.

Pour ce qui est des manquements de la 5ème législature, le président de l’Assemblée a relevé que « Nous avons été rattrapés par les démons de la politique politicienne, chacun appelé par les circonstances à défendre becs et ongles sa chapelle. Aurions-nous pu faire autrement? Ma réponse est Non ».

A l’issue des élections législatives qui se sont tenues le 20 décembre dernier mais que la coalition des 14 partis politique a boycotté pour cause de manque de transparence, rappelons que les résultats provisoires proclamés par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) créditent le parti UNIR au pouvoir de 59 sièges.

Viennent ensuite certains partis de l’opposition comme l’UFC avec 6 sièges, le NET et le MPDD 3 sièges chacun, MRC et PDP 1 siège chacun. Quant aux candidats dits indépendants, ils ont recueillis 18 sièges.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
5487 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 28/12/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login