Logo Koaci
 
 
 
TRIBUNE COTE D’IVOIRE : Insécurité foncière en zone urbaine
 
COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 31 JUILLET 2012 - KOACINAUTE - Nous sommes un collectif de propriétaires de terrains riverains, de l’Université d’Abidjan Cocody.

Au mois de septembre 2011, l’Université de Cocody entreprenant des travaux de construction de sa nouvelle clôture, visiblement sans connaître ses limites, sans l’avis technique du Ministère de la Construction et des services du Cadastre, a mandaté des entreprises qui ont fait irruption sur nos propriétés, et ont démoli nos clôtures et constructions, pour récupérer nos parcelles et y ériger la clôture de l’Université.

Constatant les faits, chacun de nous à réagi à sa manière, qui en allant devant le Ministère de la Construction et/ou à la Direction du Cadastre, qui en estant en justice.

Toutes ces démarches ont abouti à la même conclusion, à savoir que la clôture en cours de construction est hors limite du domaine de l’Université de Cocody, que cette institution a outrepassé ses droits par voies de faits en détruisant les biens d’autrui. Le Tribunal d’Abidjan l’a même condamné à remettre les choses en état sous lourdes astreinte comminatoires.

Mais au lieu d’obtempérer, les responsables de l’Université de Cocody poursuivent leurs travaux, soutenus par le Ministère de tutelle, Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique qui, prend position pour son Institution au mépris du droit des citoyens que nous sommes et des autres Administrations d’Etat qualifiées en la matière.

Le Ministère de la construction a communiqué les résultats de ces enquêtes aux responsables de l’Enseignement supérieur. Ils les ont informés de notre plein droit de propriété, mais à ce jour nos lots sont toujours occupés par l’Université de Cocody et les travaux s’y poursuivent.

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, Malgré les évidences, soutient jusqu’à ce jour que nos parcelles sont dans le domaine de l’Université de Cocody et que nos titres de propriété sont des faux et par conséquent nous menace de poursuites pour faux et complicité de faux et usage de faux en écritures publiques, pour des documents que l’Etat de COTE D’IVOIRE nous a régulièrement délivré.
Nous voulons prendre l’opinion nationale et internationale à témoin sur les agissements illicites de l’Université de Cocody et de sa tutelle.

Nous nous interrogeons de savoir si en COTE D’IVOIRE certains établissements publics et administrations d’Etat sont au dessus des lois et de la justice de notre pays.

Après avoir usé de toutes les voies de recours possibles, nous souhaitons en appeler au Président de la République, Chef de l’Etat. Nous sommes convaincus, que dans sa volonté de faire de la Cote d’Ivoire un Etat de droit et soucieux du bien être des ivoiriens, il ne laissera pas une telle injustice se perpétrer dans son pays. Nous demandons la restitution de nos lots et le dédommagement des préjudices subis au regard de la législation en la matière, et cela ne serait que justice.


Le Collectif des propriétaires de terrains /riverains en litige avec l’Université de Cocody


Ps: KOACINAUTE = MEMBRE PARTICIPATIF DE KOACI INSCRIS SUR KOACI (lien inscrit toi en page d’accueil)
 
 
4509 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 31/07/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions tanguiguy
 
Encore une histoire louche. Le ministre peut-il vraiment se permettre de spolier des habitants qui sont légalement propriétaires de leurs terrains sans se soucier un seul instant de ce qu'il a le droit de faire et de ce qu'il n'a pas le droit de faire? Permettez-moi d’en douter. ...
Encore une histoire louche. Le ministre peut-il vraiment se permettre de spolier des habitants qui sont légalement propriétaires de leurs terrains sans se soucier un seul instant de ce qu'il a le droit de faire et de ce qu'il n'a pas le droit de faire? Permettez-moi d’en douter. Il y a des autorités pourries qui s’en mettent plein les poches en délivrant des autorisations à qui veut bien les payer et créent ainsi ce genre de situation de bordel total dans le pays. Et quand les procédures sont légales, elles durent des années sur des années encourageant ainsi la corruption et la pourriture. Il faudra vraiment trop de temps pour nétoyer tout ce bordel. On ferait mieux de s’y mettre tous au lieu de se jouer les éclairés qui pensent avoir toujours raison. Trop de bordels et dans tous les domaines. Et je ne veux accuser personne pour cela, tous responsables depuis le départ de FHB.
 
 
Read more
See his contributions scotchise
 
Monsieur il n'y a malheureusement rien de louche dans cette affaire, bien au contraire. 3 administrations ont tranché, la justice, le ministère de la construction, le ministère de l'économie (cadastre). si les certificats de propriété ne sont plus reconnus ou va t on?
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login