Logo Koaci
 
 
 
TRIBUNE GABON : Hommage au Peuple Gabonais en cette nouvelle année 2012
 
::ACTUALITE INFO NEWS GABON::CONTRIBUTION POSTEE PAR UN KOACINAUTE ::


Libreville, le 30 décembre 2011
Présentation des vœux de Nouvel An par l’Opposition et la Société civile réunies autour de la Plate-forme citoyenne "Ça suffit comme ça"

Gabonaises, Gabonais de naissance et d’adoption,
Ce n’est un secret pour personne, depuis leur engagement, vos compatriotes de l’opposition sincère et constante sacrifient, chaque jour au Bien commun : amitié, vie privé, profession, privilège, affaire, etc. Sachez que ce n’est point, par simple exaltation que ces vaillants hommes et femmes s’immolent pour l’intérêt général, mais par devoir d’assistance à la Patrie en Danger ! Jugez-en par vous-mêmes, en regardant s’installer, insidieusement, autour de vous comme un désert, les misères les plus absurdes !
Redoutant l’alternance démocratique et les vertus du pluralisme politique, les régimes dictatoriaux successifs font passer les opposants pour des délinquants auprès des populations abusées.
Face aux bourreaux et aux collabos, les disciples d’EMANE TOLE, NYONDA-MAKITA alias MAVOUROULOU, Germain MBA et de Joseph REDJAMBE font de leur vie un danger en côtoyant la férocité de ces pouvoirs étranges qui maintiennent au sol, l’envol du Gabon !
Nés au Gabon pour y vivre, et par Amour pour cette patrie que les autochtones s’abstiennent de brader ou d’échanger contre une autre, depuis près d’un demi-siècle ou moins, plusieurs d’entres-eux payent le prix le plus fort de leur résistance contre l’Occupation, la Dictature et la Liquidation de la légitimité populaire.
Aussi, depuis l’accession du Gabon à l’indépendance de façade, rien n’a presque changé au niveau de la souveraineté réelle de son Peuple. En tant qu’Etat francophone parmi tant d’autres, le Gabon conserve son statut de "COLONIE D’EXPLOITATION", malgré l’embellissement de la grammaire diplomatique faussement démocratique.
Se sentant en terre conquise, en lieu et place des dirigeants qu’elle choisie et dont elle précipite la chute pour mauvaise conduite, la "FRANÇAFRIQUE» décide en tout point et comme il lui plaît, de l’avenir de l’AFRIQUE.

Peuple Gabonais,
Petit en nombre, mais grand en Esprit ;
Maintes fois soumis, traqué et ravagé ;
Que de dangers, tu as bravé ;
Que de peurs tu as surmonté ;
Que d’injustices tu as vaincu.
Petit en nombre, mais grand en Sentiment ;
Tu as offert asile à bien des peuples meurtris ;
Biafrais, Equato-guinéens, Centrafricains, Congolais et bien d’autres encore.

Peuple Gabonais,
Te souviens-tu de tes chefs-d’œuvre les plus aboutis ?
Tu as perdu parmi les plus vaillants, d’illustres fils ;
Tôt ou tard, justice leur sera rendue !
Les misères en tous genres n’ont guère asséché ta vitalité immense ;
Traite négrière, Massacre des héros du coup d’Etat de 64, Dictatures et Supplices des années 65-89,
Pillage sans vergogne des richesses dont la nature t’a si généreusement pourvue,
Démolition sans compensation des logements précaires de paisibles citoyens ;
Tout cela pour la paranoïa des gouverneurs noirs et pour l’avidité des métropoles occidentales.
Il relève peut- être du miracle, qu’après tant de souffrance, ta colère accumulée n’ait guère dégénérée en furie.
Pourtant éploré, tu as su prendre ton mal en patience en allant de mutisme en consultation et de concertation en consensus, le tout sur fond de sagesse africaine et de religiosité islamo-chrétienne.
Par ton abstention massive aux élections du 17 Décembre 2011, tu t’es placé comme un rempart contre la dérive monarchique du régime illégitime. Pour le dire en un mot, tu as vaillamment défendu l’esprit démocratique et républicain de la loi fondamentale ;
En refusant de voter par bon sens, tu as respecté l’esprit du constituant qui recommande la limitation du pouvoir, tel que formulé clairement dans la Constitution consensuelle du 26 Mars 1991 ;
En t’abstenant de cautionner la mascarade électorale, tu t’es opposé au renforcement de l’oligarchie de fait.
Pour capitaliser ces efforts, au lieu de céder au découragement, l’opposition véritable convie tous les gabonais où qu’ils se trouvent, à s’unir à elle dans l’action, dans le sacrifice et dans l’espérance pour sauver nos institutions qui régressent vers le parti unique et pour éviter au peuple de revivre les sombres moments de notre histoire prolifique.

Grand Souverain auquel aucune tyrannie ne résiste éternellement !
Toi qui fais et défais les hommes d’Etat, même les plus puissants !
Il dépend de Toi que le Gabon sombre ou prospère !
Comme l’a dit Stephen BANTU BIKO, « l’arme la plus puissance des dans les mains des oppresseurs est la mentalité des opprimés ! »
Ecoute donc cette parole de sagesse, antidote à tout égoïsme plat :
« Lorsque tu pratiques la politique, non pour en tirer un bénéfice personnel immédiat, mais pour défendre l’intérêt général et concourir solidairement au bonheur de la cité, ton destin singulier tutoie, de fait, les grandes figures de la noblesse. »
De ceux de nos compatriotes qui fuient la politique comme la peste ou qui s’en détournent par dégoût, ne savez-vous donc pas que l’homme devient un dieu pour l’homme lorsqu’il parvient à créer les conditions de son salut par la politique ?
Voilà retrouvé, l’idéal des pionniers de la démocratie Search démocratie pluraliste : faire de la politique un apostolat !

Peuple gabonais,
Ta longue traversée du désert tire à sa fin !
Le jour où les forces progressistes renverseront la pieuvre totalitaire est proche !
Ce jour- là, les vivants et les martyrs seront présents à la victoire.
Ce jour- là, les gabonais recouvreront leur dignité occultée et leur noblesse escamotée.
Ce jour- là, le peuple gabonais dans sa diversité, se reconnaîtra enfin en ses dirigeants.

Telle est la mission sacerdotale de l’opposition véritable !
Bonne et heureuse année 2012 à chacun.
Merci de votre aimable attention!


Ps: KOACINAUTE = MEMBRE PARTICIPATIF DE KOACI INSCRIS SUR KOACI (lien inscrit toi en page d’accueil)
 
 
2903 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/01/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login