Logo Koaci
 
 
 
TRIBUNE GABON: Taux de croissance 2012, qui dit vrai?
 
::CONTRIBUTION PARTICIPATIVE POSTEE PAR UN KOACINAUTE ::

Le 7 mars dernier, se réunissait à Libreville au siège local de la BEAC, le Comité Monétaire et Financier National du Gabon. Dans un communique résumant les objectifs et conclusions de cette réunion, ce comité annonçait avec grand optimiste et assurance que le taux de croissance Search taux de croissance du Gabon devait se situer à 5,7% en 2012 contre 6% en 2011.

Dans ce communiqué publié dans plusieurs organes de presse, ce comité se rependait sur les perspectives de la situation macro-économique du Gabon était excellentes et ce, malgré leur assertion que des difficultés devraient être anticipées pour l'économie en générale en 2012. Dans ce texte, on peut lire ce qui suit:

«Les indicateurs sectoriels à la fin décembre 2011 sont consolidés. Le taux de croissance Search taux de croissance a été supérieur à 6% tandis que l’inflation est restée maîtrisée à 1,3%. L’économie gabonaise demeurerait bien orientée en 2012, avec une progression du PIB qui devrait être de 5,7%».

«Nous avons examiné la situation des finances publiques et monétaires. Et dans ces domaines, les performances du Gabon sont très bonnes. En 2011, le secteur primaire a enregistré de bons résultats qui ont porté la croissance, notamment le secteur des BTP».

Celui qui s'est chargé d'expliquer ce rapport Search rapport en conférence de presse n'est autre que Luc Oyoubi le tout nouveau Ministre de l’Economie.

Tout ceci est bien beau, mais voila que ce mercredi, un article publié par Bloomberg Businessweek nous apprend que la croissance économique du Gabon, qui est pourtant le 3ième producteur africain de pétrole, sera ralentie en 2012 et ne devrait plafonner qu'a 3,3%. L'article, comme vous pouvez vous en rendre compte ci-dessus, ajoute que cette évaluation provient des chiffres et prévisions du FMI. Quand on regarde les prévisions du FMI et celles du Comité Monétaire et Financier National du Gabon, elles sont diamétralement opposées; le FMI dit que la croissance sera en régression quand les gabonais se montrent optimistes. Malheureusement, les deux positions ne peuvent pas être vraies. Une est forcement erronées, car il est difficile à comprendre que les deux parties ayant les mêmes chiffres et les mêmes rapports, puissent arriver à des résultats aussi différents. Il est bon de préciser qu'une mission du FMI était dernièrement au Gabon et que les chiffres prévisionnels de 2012 qu'ils ont, sont tout à fait à jour.

Alors, chers lecteurs, faut-il avoir aveuglement foi aux dires des responsables gabonais quand on connait la légèreté avec laquelle ces derniers traitent les données économiques du pays? L'idéal serait que ces mêmes responsables gabonais nous expliquent à tous, pourquoi cette différence avec les prévisions du FMI. Mais au Gabon, attendre de telles clarifications de gens dont pourtant c'est le devoir, est une pure illusion car ils proclameront toujours qu'il faut que nous les laissions avancez. Vous quoi et vers quelles directions? Qui sait!

Ainsi va l'économie du Gabon
By Charley M.


Ps: KOACINAUTE = MEMBRE PARTICIPATIF DE KOACI INSCRIS SUR KOACI (lien inscrit toi en page d’accueil)
 
 
5004 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 17/03/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login