Logo Koaci
 
 
 
Wade veut une télévision panafricaine
 
::Koaci.com Dakar::

Le président de la République du Sénégal compte bien réaliser son « rêve » d’avoir une télévision panafricaine.

Les enjeux de la mondialisation ne peuvent plus laisser de marbre les africains dans le domaine de l’information et de la communication. Depuis longtemps, l’information a été diffusée de manière verticale. C’est-à-dire qu’elle partait de l’occident pour arriver en Afrique et par un traitement que certains jugent «peu favorable» au continent noir. Le monde a évolué et l’information doit se partager et non être un produit à consommer. C’est là, justement le mérite du Nouvel ordre mondial de l’information et de la communication (NOMIC) entrepris par l’ancien directeur de l’Unesco, le Sénégalais Amadou Mahtar Mbow.

Mais, cette annonce d’une chaîne de télévision par les africains et pour les africains n’est pas une idée nouvelle. Une chaîne que Wade veut «à la dimension de France24». Elle semble imminente puisque, le chef de l’Etat, qui avait pourtant fait la promesse après le démarrage de la «Chaîne du continent», Africable, d’une télévision africaine, a laissé entendre que ce projet va «créer au moins 200 emplois» et sera piloté par l’actuel directeur général de la télévision nationale Rts), Babacar Diagne. Il a estimé qu’il s’agit là d’une «dynamique positive pour notre continent» qui promeut «l’éveil et l’érection de l’Afrique en une communauté culturelle une puissance économique autonome». C’est aussi dans le but de restaurer la «vraie image» du continent.
Seulement, la chaîne annoncée de Wade devra fort à faire avec des concurrents comme Africable et la dernière qui fait son petit bonhomme de chemin, Africa24, qui prône «Les informations du monde pour l’Afrique» et «Les informations africaines pour le monde».

Ce qui est sûr, cependant, c’est que cette chaîne ne trouvera aucun obstacle à une diffusion comme c’est le cas aujourd’hui pour la télévision du chanteur sénégalais, Youssou Ndour, bloquée par les autorités depuis quelques mois. Son promoteur assure avoir mis près d’un milliards d’investissement, accusant le pouvoir de vouloir finalement torpiller son projet. C’est que, Youssou Ndour a sorti un single très engagé dénonçant les délestages récurrents de la société d’électricité (SENELEC). Le propriétaire de Télé Futurs médias (TFM) n’exclut pas de traduire le gouvernement du Sénégal devant les tribunaux internationaux.

 
 
4299 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 15/11/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login