Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La Cordisanté suspend son mot d'ordre de grève du 28 janvier prochain et privilégie la voie de la discussion
 

Côte d'Ivoire : La Cordisanté suspend son mot d'ordre de grève du 28 janvier prochain et privilégie la voie de la discussion

 
 
 
 15748 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 26 janvier 2019 - 14:48

Vue de l'AG samedi à  Abidjan (ph KOACI)


©Koaci.com – Samedi 26 Janvier 2019 – La grève annoncée dans le secteur de la santé le 28 janvier prochain par la Cordisanté n'aura pas lieu.


La coordination des syndicats du secteur de la santé (Cordisanté) était réunie à  sa huitième assemblée générale extraordinaire ce samedi 26 janvier 2019 au centre hospitalier et universitaire (CHU) de Yopougon pour définir la conduite à  tenir vis-à -vis de leurs revendications, comme constaté sur place par KOACI.

Les acteurs de la santé qui avaient décidé d'entrer en grève le 28 janvier prochain si leurs revendications n'étaient pas prises en compte, notent une avancée notable quant aux discussions entreprises avec le gouvernement. Ils ont donc à  l'unanimité suspendu le mot d'ordre de grève du lundi 28 janvier prochain pour privilégier la voie de la discussion avec les autorités.

Le premier responsable de la Cordisanté, Boko Kouaho, soutient tout de même que ses amis et lui maintiennent la mobilisation tout en restant vigilant quant à  l'adoption du projet de loi portant reforme hospitalière.


Selon le porte-parole de la Cordisanté Boko Kouaho, depuis le 8 décembre 2018 date de la dernière AG leur coordination avait pris acte de la ponction sur les salaires du mois de décembre par le gouvernement. l'AG avait aussi pris acte le rejet des revendications par les autorités.


Les responsables de la Cordisanté ont informé les différentes membres de l'Assemblée qu'il y a eu des audiences avec les autorités afin que soit ouvertes les discussions sur les revendications à  caractère financière.

"La menace de la grève du lundi 28 janvier 2019 a eu raison de la décision du gouvernement qui avait rejeté nos revendications à  caractère financier. Désormais, ces revendications ont été prises en compte par le gouvernement dans un cadre formel. La prochaine loi portant reforme hospitalière précise que des primes nous seront octroyées. Pour nous cette loi nous satisfait. Par conséquent, cette inscription constitue une grande avancée et une satisfaction notable. Les perspectives sont très bonnes pour l'année 2019 en ce qui concerne nos revendications", a expliqué Boko Kouaho

Les différents responsables du syndicat ont après l'exposé de leur premier responsable, exprimé leurs inquiétudes quant aux avancées annoncées par Boko Kouaho. Pour la plus part, ces avancées annoncées ne sont pas aussi satisfaisantes comme il l'exprime. Ils estiment que concernant la loi portant reforme du corps hospitalier, aucun délai n'est donné sur son entrée en vigueur.

Notons que l'Assemblée a donné mandat au directoire de la Cordisanté de reconsidérer cette position de ce jour si dans les discussions avec les autorités, il survenait des blocages.

Pour rappel, la question des primes trimestrielles, des 150 et 100 points d'indice demeurent l'une des préoccupations parmi tant d'autres, qui avaient été rejetées par le gouvernement.

Jean Chresus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
97%  
 
1
Non
0%  
 
146
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La Cordisanté suspend son mot d'ordre de grève du 28 janvier prochain et privilégie la voie de la discussion
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
15565
Continuons les discussions. Nous trouverons tous calmement sans menaces des solutions idoines aux problèmes certains bien légitimes que vous posez. Le gouvernement n’est pas l’ennemi. Ne vous laissez pas instrumentaliser par les mêmes aigris et dindons ou rien (DOR) qui eux ne veulent et ne prient que pour le chaos dans le pays depuis 2011. Avançons…Ensembles…
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Au moins. Une grève sans service minimum est irresponsable.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter