Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: A Daloa, des fonctionnaires dans la rue pour protester après l'assassinat d'un professeur d'Anglais
 

Côte d'Ivoire: A Daloa, des fonctionnaires dans la rue pour protester après l'assassinat d'un professeur d'Anglais

 
 
 
 19005 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 mai 2019 - 15:24

Manifestation des fonctionnaires lundi à  Daloa (Ph KOACI)

© koaci.com - Lundi 20 Mai 2019 - Enseignants, agents de santé et élèves étaient ce lundi 20 Mai 2019 dans les rues de Daloa pour protester contre l’assassinat de leur collègue fonctionnaire.

Comme constaté par KOACI, dans la cité des antilopes, élèves et fonctionnaires étaient dans les rues pour marquer leur indignation suite à  l'assassinat de Wilson Bony Kouamé, professeur d'anglais par des coupeurs de route sur la voie Daloa-Bediala.

Le décès hier dimanche du professeur d’Anglais à  Daloa suite à  une attaque du véhicule de transport dans lequel il était par les coupeurs de routes n'a pas laissé ses collègues et cadres indifférents.

Tôt ce lundi matin, les rues de Daloa ont été assaillies par tout le corps enseignant et les élèves pour dénoncer l’insécurité galopante dans la ville.

Ainsi pour marquer leur indignation face à  l'insécurité à  laquelle est confrontée des fonctionnaires dans la sous-préfecture de Bediala département de Daloa, les professeurs ont fait une marche de protestation.

Enseignants, agents de santé, tous les fonctionnaires et les élèves ont répondu présent pour exprimer leur indignation face à  l'insécurité grandissante à  Daloa.

Notons que c’est dans la nuit d’hier dimanche aux environs de 19h30 TU, revenant de Daloa pour se rendre à  son poste à  Bediala que le professeur d'anglais au collège moderne de Bediala a été abattu par des coupeurs de routes.

Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: A Daloa, des fonctionnaires dans la rue pour protester après l'assassinat d'un professeur d'Anglais
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
OULAI DE BEOUE zea
Les plus grand Braqueurs du pays sont les Burkinabé, Guinéen... C'est eux le malheur de la côte d'Ivoire. Lorsqu'il rentreront définitivement chez eux l'Ivoirien sera en Sécurité.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
gmlemage
Franchement je crois qu'on devrait introduire la peine de mort en côte d'ivoire il y a trop de meurtres et une insécurité galopante. Notre pays est devenu un vrai far west. C'est terrible.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
yao262@yahoo.fr
Paix à  son à¢me! Et dire que l'indice de sécurité est 1,1!!!(Gouvernement)
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
Malgré cette insécurité Abidjan continue de nous donner des indices sécuritaires plus que satisfaisant
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KOF A
même pas étant de daloa nous sommes avec vous dans la manifestation De votre indignation, et que vite ces coupables soient appréhendés et punir sévèrement. Entièrement d'accord avec gmlemage, oui il faut introduire rapidement la peine mort en côte d'ivoire trop c'est trop, et la prison à  vie pour certains autres cas.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Son cul est déhoooors hoho, aujourd'hui ya drap, le masque est tombé, partout en Côte d'Ivoire c'est l'insécurité totale, pendant ce temps ce blanc à  la peau noire Dramane se la coule douce. Gbagbo: Ouattara est un menteur, le journaliste: le mot est fort, Gbagbo : ce n'est pas fort, c'est qu'il est. Indice de sécurité 1.1 on y va. Pays de mythomanes, président, vice président, 1er ministre, ministres, présidents d'instutions, tous des mythos. Mais le diviseur commun ne voit pas sa chute vénir avec tous ces évènements. La chute du faucond, très bientôt.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Cerveau
Retour à  l'etat de nature, un pays où la violence gratuite fait plus de victime que le SIDA
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Et il y a une sale crapule puante de mossi qui parle de sikriti 1.1
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lama
RIP au défunt. Oulai, si tu suivais un peu les audiences dans les juridictions de l’ouest, sud-ouest et centre ouest, tu ne serais plus catégorique dans ton jugement.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gouto
le Probleme le plus inquietant est que presque tous les dirigeants de ce pays ne s´interesse qü´a Abidjan. toutes les mesures de securites sont destinées a la seule d´Abidjan. Triste.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter