Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Boulevard Nangui Abrogoua d'Adjamé, deux semaines après leur déguerpissement, des commerçants crient à la trahison
 

Côte d'Ivoire: Boulevard Nangui Abrogoua d'Adjamé, deux semaines après leur déguerpissement, des commerçants crient à la trahison

 
 
 
 17461 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 08 septembre 2019 - 23:36

Vu du Boulevard Nangui Abrogoua (ph KOACI)


Les commerçants qui pensaient être dans les bonnes grâces du nouveau maire d’Adjamé, Farikou Soumahoro, parce qu’il est le président de la Fédération des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire ( FENACCI) ne savent plus sur quel pied danser.


Tout semble se compliquer désormais pour eux avec l’arrivée de celui qui défendait leur cause au moment où Youssouf Sylla était aux affaires. 


Des commerçants déguerpis sur le Boulevard Nangui Abrogoua, huit mois après la prise de fonction du Président de la FENACCI ne comprennent pas cet acharnement du premier magistrat de la commune contre ses adhérents.


Ils ont affirmé à KOACI que le nouveau maire leur aurait promis monts et merveilles lors de la campagne municipale qui a vu son élection. Malheureusement aujourd’hui, ils sont devenus les premiers ennemis de leur président national.  


«Nous sommes abandonnées par le maire, par ailleurs président de la FENACCI sensé nous protéger. Chaque jour, Farikou Soumahoro et ses hommes nous traquent sur le Boulevard Nangui Abrogoua, » explique une commerçante qui continue d’exposer ses marchandises sur le Boulevard.


«Nous ne comprenons pas, pourquoi, il s’acharne sur les commerçants. Avec la rentrée scolaire nous ne savons pas à quel Saint nous vouer, »a ajouté une autre commerçantes de fournitures scolaires dont les marchandises ont été confisquées par les agents de la Police municipale déployés le long du Boulevard. 


 

Ils sont nombreux les commerçants dont les marchandises sont confisquées chaque jour, sur le Boulevard Nangui Abrogoua depuis que le maire de la commune a pris la décision de ne plus les voir sur cette artère qu’ils encombraient.  


La plupart des victimes des agents de la Police municipale sont les commerçantes qui selon leurs explications ne savent plus où mener leur activité depuis que le nouveau maire a mis sa menace à exécution. 


Depuis plus de deux semaines que la maire a lancé cette opération de déguerpissement, ce sont plusieurs tonnes de marchandises qui ont été confisquées et elles sont composées de vivres et de non vivres.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



 

Nous apprenions par ailleurs que le maire fait don de ces « prises » aux pensionnaires des pouponnières et aux agents des forces de l’ordre et de sécurité.


Enfin au cours d’un entretien accordé à KOACI, le maire d’Adjamé, Farikou Soumahoro avait affirmé que l’opération de déguerpissement des commerçants sur le Boulevard Nangui Abrogoua fait perdre 400 mille FCFA par jour à la mairie.


Pour vu que cette opération ne fasse pas perdre également de nombreux adhérents à la FENACCI puisqu’ils sont désormais l’objet de « persécution » de la part de leur patron, M. Soumahoro. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Malawi : Covid -19, le Malawi, 50ème pays africain à être touché, 4 pa...
 
 
Malawi : Covid -19, le Malawi, 50ème pays africain à être touché, 4 pays toujours « épargnés »
Société
 
Somalie : Au moins 20 corps retrouvés à la suite de combats interclani...
 
 
Somalie : Au moins 20 corps retrouvés à la suite de combats interclaniques dans le sud
Niger : Plus de 250 émigrants dont un bébé secourus en plein désert près de la Libye
Société
Niger : Plus de 250 émigrants dont un bébé secourus en plein dése...
Niger il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : Le décès du Sous-directeur des interventions à la DPC pris dans la vague de l'infox du Coronavirus
Société
Côte d'Ivoire : Le décès du Sous-directeur des interventions à la...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Couvre-feu, cinq décès « naturels » à domicile dans la nuit du jeudi à vendredi
Société
Côte d'Ivoire : Couvre-feu, cinq décès « naturels » à domicile da...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Boulevard Nangui Abrogoua d'Adjamé, deux semaines après leur déguerpissement, des commerçants crient à la trahison
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
tiahou777
bon boulot
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Ce n'est pas normal de vendre sur ce boulevard . les véhicules n'arrivaient pas á circuler librement sur le boulevard Nangui Abrogoua. Dites au nouveau maire de vous trouver un autre lieu. J'imagine ce qui pourrait se passer quand le 4eme pont sera ouvert á la circulation... Ce nouveau pont sera envahi par ces commerçants d'Adjamé á Yop.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Enfin, on respire un peu sur ce boulevard que les importés avaient pris d'assaut depuis l'arrivée du fils de pute.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
mais cher amis si vous voulez vendre faut payer une vrai place dans un marché les gens ne peuvent meme plus circuler sur le boulevard faut pas abuser quand meme !!il est maire de adjamé il a des compte a rendre !!!fini le bordel
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
C'est comme ça avec le rdr... les promesses de campagne ne sont jamais tenues... demain réfléchissez bien avant de voter comme des moutons pour un colérique haineux tribaliste et sectaire.. phd en mensonges option rattrapage ethnique.. sans parole et ingrat.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement