Afrique Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
UEMOA: Tiémoko Koné révèle que le taux d'inclusion financière est passé de 47,0% en 2016 à 57,1% à fin 2018
 

UEMOA: Tiémoko Koné révèle que le taux d'inclusion financière est passé de 47,0% en 2016 à 57,1% à fin 2018

 
 
 
 2329 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 novembre 2019 - 09:08

Tiémoko Meyliet Koné lundi à Dakar


Le taux d’inclusion financière dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) est passé de 47,0% en 2016 à 57,1% à fin 2018.


L'annonce a été faite ce lundi par Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Banque Centrale des États de l`Afrique de l`Ouest (BCEAO), à l'ouverture de la deuxième édition de la Semaine de l`inclusion financière dans l`UEMOA au siège de la BCEAO, à Dakar.


Tiémoko Meyliet Koné a annoncé que "Le taux d'inclusion financière est ressorti à 57,1 % à fin 2018, contre 47,0 % en 2016, soit une augmentation de plus de 10 points de pourcentage".


 

L'ancien directeur de cabinet de la primature sous l'ère Guillaume Soro explique que "ces avancées notables sont portées essentiellement par la contribution des services financiers via la téléphonie mobile dont le taux d'utilisation ressort à 34,0 % en 2018. Cet apport de la monnaie électronique s'est traduit dans l'UEMOA par une augmentation du nombre de comptes de monnaie électronique ouverts, qui s'est situé à plus de 62,9 millions en 2018 contre 18,2 millions en 2014. Le nombre de transactions, quant à lui, est passé de 0,3 milliard en 2014 à 1,9 milliard en 2018, soit de 3.760 milliards de FCFA à 23.534 milliards de FCFA".


Avec cette semaine de l`inclusion financière dans l`UEMOA qui avait pour thème "la digitalisation au service de l'inclusion financière : Enjeux pour le secteur financier dans les États membres de l’UEMOA", le gouverneur de la BCEAO a profité de l'occasion pour faire le point sur les avantages du numérique et les initiatives gouvernementales en faveur de la digitalisation pour l'inclusion financière.


"Les évolutions perceptibles de l'écosystème financier de notre Union indiquent que les progrès en matière d'inclusion financière seront tirés notamment par les paiements numériques, les politiques gouvernementales de digitalisation et le développement des services financiers de seconde génération via la téléphonie mobile" a expliqué le banquier avant de poursuivre: "Ces projections sont corroborées par les résultats des récents travaux menés par la Banque Centrale pour la construction d'un indice synthétique d'inclusion financière pour les pays de l'UEMOA. Indice qui révèle d'ailleurs que les perspectives d'amélioration de l'inclusion financière résident dans l'exploitation des opportunités offertes par les nouvelles technologies".


Amy Touré


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
UEMOA: Tiémoko Koné révèle que le taux d'inclusion financière est passé de 47,0% en 2016 à 57,1% à fin 2018
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
c'est "un peu, un peu"...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Avec la monnaie des gens, quelque soit ton inclusion financière, celui qui tire la conclusion est en France. C'est Tout.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Vous n'êtes pas maitre des chiffres et tout le monde le sait. C'est simple comme bonjour.Épargnez nous vos analyses...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement