Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: 2020, l'ACI craintive que des questions cruciales liées au scrutin non encore résolues n'entrainent une crise préélectorale
 

Côte d'Ivoire: 2020, l'ACI craintive que des questions cruciales liées au scrutin non encore résolues n'entrainent une crise préélectorale

 
 
 
 1823 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 janvier 2020 - 18:13

Pulchérie Gbalet, présidente de l'ACI ce mardi à Cocody (Ph KOACI)


Le scrutin présidentiel en terre ivoirienne s’avance à grands pas, alors que plusieurs questions liées au processus, à en croire la société "civile", n’ont pas encore été évacuées.


Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI), se dit inquiète que cela soit des germes d’une crise préélectorale.


Ses craintes, cette coalition de la société civile ivoirienne dirigée par Pulchérie GBALET, les a étalées ce mardi 21 janvier 2020 au cours d’un déjeuner de presse tenu à Abidjan-Cocody, comme constaté sur place par KOACI.


 « Depuis la date du 11 Avril 2011, nous assistons en Côte d’Ivoire à une succession d’événements malheureux qui ont mis à mal la cohésion sociale. Malheureusement, les politiques obnubilés par leurs intérêts partisans ne font qu’empirer la situation au fil du temps. Aujourd’hui, l’avenir est très inquiétant car des questions cruciales ne sont pas encore résolues à neuf mois des élections de 2020. Notamment, une CEI mal recomposée au lieu d’être reformée donc déjà contestée par une partie de l’opposition et de la société civile ; la révision du découpage et du code électoral; l’enrôlement pour les CNI en cours mais dans des conditions difficiles pour les populations rurales et les populations démunies, la non effectivité de la réconciliation nationale et la mise à mal par la persécution des membres de l’opposition.», a déclaré Pulchérie GBALET, présidente de l’ACI.


 

Alternative Citoyenne Ivoirienne qui souligne, par ailleurs, une panne dans le dialogue social, l’aggravation de l’incivisme, une crise des institutions ivoiriennes de même que le déguerpissement abusif et la politisation des faits de société, estime qu’il faut sauver le pays d’une autre guerre dont les signes avant-coureurs sont déjà là.


Pour la présidente GBALET, « le temps imparti pour l’organisation de la présidentielle en Côte d’Ivoire est insuffisant. Donc, l’ACI propose que le dialogue inclusif se fasse incessamment. ».


Soucieuses de préserver la paix et un climat électoral apaisé, les organisations membres de l’ACI prévoient de mener plusieurs activités au cours de cette année 2020, dont la première en date est un meeting le samedi 25 janvier prochain à Gonzagueville, dans la commune de Port-Bouët.  


 

Ce meeting qui a pour thème «élection d’accord mais la réconciliation dans la repentance d’abord » est, selon la présidente GBALET, un rendez-vous pour éveiller la conscience des Ivoiriens.


Pulchérie GBALET et ses camarades, déterminés à jouer leur partition dans la pacification du pays entendent également ces neuf mois d’avant scrutin installer des brigades citoyennes dans tout le pays, réaliser des opérations d’appui à l’acquisition de la carte nationale d’Identité ainsi que promouvoir le concept « pro Côte d’Ivoire » pour lutter contre les divisions et le culte de la personnalité.


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: 2020, l'ACI craintive que des questions cruciales liées au scrutin non encore résolues n'entrainent une crise préélectorale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Pouaaahhh... Encore cette gbagbalet... Cette poisseuse animal frontiste qui se prétend de la société civile... Safroulaya... Riresss... Oui, de la société civile sauvage frontiste... On attend votre programme pour prendre le pouvoir dans 10 mois. Bande de mécréantes... On avance...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement