Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Togoland, un drapeau indépendantiste momentané hissé à Ho
 

Ghana : Togoland, un drapeau indépendantiste momentané hissé à Ho

 
 
 
 5973 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 mars 2020 - 18:39


Le drapeau après sa décente (ph)


Un drapeau du mouvement indépendantistes du Western Togoland a été momentanément hissé dans la matinée de ce jeudi à Ho devant les locaux du Conseil régional de coordination de la région de la Volta, là où le ministre régional résidant exerce ses fonctions. Cet événement survient après la libération à Accra de 20 présumés indépendantistes accusés de s’être fait enrôler pour le compte d'une organisation interdite.


Le drapeau du Togoland a été redescendu aux environs de 08 heures 30 par des agents de sécurité de la police régionale de la Volta.


Ceux qui ont hissé le drapeau des indépendantistes du Togoland ne sont pas fait entendre et dans ces conditions, il est difficile pour le moment de savoir le mobile de leur démarche et pourquoi c’est en cet endroit précis qu’ils ont choisi de faire voir leur emblème.


Libération de 20 présumés sécessionnistes du Togoland


 

Un tribunal à Accra a remis en liberté hier mercredi 20 des 21 personnes présumées sécessionnistes du Togoland. Quant à Anthony Dormekpo, un chauffeur de profession, il reste en détention et sous poursuite judiciaire. Il plaide non coupable de toutes les accusations.


Les 20 personnes ont été libérées pour le fait que le tribunal dit n’avoir aucune preuve pour étayer les accusations de participation à la campagne d'une organisation interdite.


Avant cette conclusion, l'accusation a déclaré que les suspects sont victimes de circonstances après enquête, car ils ont payé entre 400 et 800 Ghana cedis sous prétexte d'être recrutés dans les Forces armées du Ghana. Les accusés ont été arrêtés à Djodze dans la région de la Volta, le 17 février dernier. La suite du procès a été ajournée au 19 février.


A part cette affaire judiciaire, disons que le nœud du problème dans cette partie du Ghana est lié à une revendication d’indépendance que réclame le groupe Homeland Study Group Foundation (HSGF).


 

Charles Kormi Kudzodzi, le leader du HSGF, a proclamé l'indépendance du Togoland le 16 novembre 2019 à Ho, la capitale de la région de la Volta. A la suite de cette déclaration, certains membres du groupe ont été arrêtés et d’autres sont passés dans la clandestinité.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Togoland, un drapeau indépendantiste momentané hissé à Ho
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement