Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En fin de mandat, Sidy Diallo se réconcilie avec Jacques Anouma
 

Côte d'Ivoire : En fin de mandat, Sidy Diallo se réconcilie avec Jacques Anouma

 
 
 
 6923 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 mars 2020 - 18:05

Anouma et Sidy ce mercredi à la FIF


Sidy Diallo a décidé de quitter les rênes du football ivoirien en faisant la paix avec tous ses détracteurs.

Après avoir demandé pardon aux présidents de clubs qu’il a offensé pendant ses deux mandats , il a fait la paix des braves avec son ennemi juré , Jacques Anouma.


Son prédécesseur et lui se livraient à une guerre froide depuis des années. L’ex financier de la présidence ivoirienne n’avait pas bénéficié du soutien du fils d’Abdoulaye Diallo, quand il a voulu briguer la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF) en 2013 aux Seychelles. Ce qu’il n’avait jamais pardonné à son successeur.


Aujourd’hui, les deux hommes qui se sont côtoyés très longtemps ont décidé de faire table rase sur le passé pour le bonheur du football ivoirien.


 

La preuve Jacques Anouma, président d’honneur de la FIF a pris part ce mercredi au comité exécutif qui a sanctionné la nomination du nouveau sélectionneur, Patrice Beaumelle.


« Après l'appel de Bassam, j’ai pris sur moi de recevoir mes jeunes frères Sidy (Diallo) et Sory (Diabaté). Je peux vous assurer qu'avec l'accord des membres, que je reviens prendre cette place qui est la mienne. Je vais continuer avec mon bâton de pèlerin à rencontrer les présidents de clubs pour qu'on ait une paix. On fera en sorte avec le président Sidy (Diallo) que les élections qui arrivent soient apaisées », a déclaré Anouma. Même son de cloche pour Sidy Diallo qui a décidé de quitter la présidence de la FIF avec tous les honneurs.


« Si j'ai offensé des personnes je demande pardon. Dans la vie, il faut savoir pardonner si tu veux qu'on te pardonne. J'ai demandé pardon à tous les clubs. Je profite de cette occasion. Pour remercier notre président d'honneur M. Jacques Anouma que nous avons saisi hier soir. Nous sommes heureux qu'il ait siégé à ce comité Directeur. Désormais il sera traité comme tel, il prendra part à tous les comités directeurs », a révélé l’homme qui a passé huit ans à la tête de verre de Treichville.


L’autre défi qui reste à relever pour Sidy Diallo avant son départ, c’est de se réconcilier avec celui qui est considéré comme le « boss » du football ivoirien, le président de l’Asec Mimosas, Me Roger Ouégnin.

Ce dernier a pris ses distances avec l'instance fédérale depuis des années suite à des incompréhensions . C’est le football ivoirien qui en sortira gagnant, et les prochaines élections seront apaisées...


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En fin de mandat, Sidy Diallo se réconcilie avec Jacques Anouma
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
PEACE... PEACE... PEACE... Merci... On avance... Sidy est vraiment plus grand que nous le lui accordions de crédit. Voilà quelqu'un qui sait partir... Merci encore...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Il n'est jamais trop tard pour se réconcilier. Se réconcilier devient toutefois difficile lorsque l'on se met dans la posture de victime sans jamais se demander ce qu'on a pu bien faire, soi-même à autrui. Et donc, se mettre à la place d'autrui. Suivez mon regard. La réconciliation entre les ivoiriens et surtout entre ces sauvages et abrutis du rdr et leurs chiens assimilés et le reste de la CI, est impossible. Quand on commémore que les fameuses «7 femmes d'abobo», oubliant volontairement de se rappeler les plus de 3000 morts de cette crise post électorale, et même des victimes de la crise ivoirienne de 2002 à 2010, la réconciliation n'est pas possible. Nous sommes tous des victimes de cette crise, et on doit tous se souvenir de tous les disparus. En Afrique du Sud, Nelson Mandela, pour réussir la réconciliation, a placé noirs et blancs sur un même pied d'égalité. Mais, que dis je? le sanguinaire et génocidaire de sindou n'est pas Mandela.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
Bien dit Marius
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Pour info, il parlait de bamba Laurent hein....
 
 il y a 2 ans
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter