Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Non à  un 3ème mandat, Babily Dembélé à Ouattara : «Partir avec des exilés et sans respecter les promesses aux ex-combattants est une mélodie inachevée»
 

Côte d'Ivoire : Non à un 3ème mandat, Babily Dembélé à Ouattara : «Partir avec des exilés et sans respecter les promesses aux ex-combattants est une mélodie inachevée»

 
 
 
 9236 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 06 mars 2020 - 19:16

Babily Dembélé, président du CIDP à Cocody (Ph KOACI)


Le chef de l'Etat Alassane Ouattara a annoncé depuis Yamoussoukro, hier devant le congrès composé de députés et sénateurs son intention de ne pas remplier pour un troisième mandat.


Cette annonce a été saluée par la classe politique ivoirienne et la société civile. 


Babily Dembélé, président du Parti, le congrès ivoirien pour la démocratie et la paix (CIDP), a devant la presse ce jour depuis Cocody siège de son Parti, salué cette sage décision d'Alassane Ouattara, comme constaté par KOACI.

Aussi, le président du CIDP a fait savoir que si cet acte posé à Yamoussoukro par le chef de l'Etat est à saluer, beaucoup restent à faire.


Il a fait remarquer que le président de la République devrait avant de quitter le pouvoir faire en sorte que la réconciliation soit une réalité en Côte d'Ivoire. 


 

Libérer les prisonniers politiques et faire en sorte que les exilés rentrent dans leur pays, un acte qui devrait selon le président du CIDP permettre une sortie honorable à Alassane Ouattara.


 «Nous saluons sa décision de se retirer pour la présidentielle de 2020, mais en même temps, avant de partir avant 2020, il faut qu'il s'engage pleinement à réconcilier les Ivoiriens, à libérer les prisonniers et à faire en sorte que les exilés rentrent dans leur pays. C'est cela qui va compléter son engagement», a-t-il affirmé.


Babily Dembélé a plaidé pour que les engagements pris avec les ex-combattants lors de la crise postélectorale de 2010 soient honorés avant le départ du chef de l'Etat.


«Nous restons sur notre soif, parce que partir avec des exilés encore hors de leur pays, Laurent Gbagbo, Blé Goudé hors de leur pays et surtout sans respecter les promesses aux ex-combattants est une mélodie inachevée. Beaucoup de promesses non tenues doivent trouver solution avant son départ du pouvoir», a lâché Babily Dembélé.


 

Enfin sur la volonté du chef de l'Etat de transférer le pouvoir à une nouvelle génération, le président du CIDP espère que le pays irait dans les mains de quelqu'un qui va œuvrer pour la paix durable en Côte d'Ivoire.


 «Ce que nous souhaitons c'est que la Côte d'Ivoire soit dans les mains de quelqu'un qui va œuvrer pour une paix durable.», a-t-il conclu.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Non à un 3ème mandat, Babily Dembélé à Ouattara : «Partir avec des exilés et sans respecter les promesses aux ex-combattants est une mélodie inachevée»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah cette opposition de chimpanzés apprivoisés ivoirienne est incompréhensible... Vous vouliez que le boss bosseur se retire. Maintenant qu'il le fait on se plaint et voudrais qu'il ait fait ceci ou cela... Bande de minables... Présentez-vous et proposez un programme pour faire avancer le peuple... On avance...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
Un peu un peu ça vient
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
Tu n'aimes pas mais tu laisses pas. Même s'ils ne bandent pas devant leurs femmes, ils diront que c'est PRADO
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
C'est ça cher babily... dao part en ayant tout "gnagami" dans le pays... Mais rassure toi.. Plus aucun haineux tribaliste et sectaire du rdr ne viendra encore imposer cette secte diabolique à la tête du pays... non c'est fini pour ces gens là.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Tu l'as dit!!!!!. dramane part certes, mais les dégâts dans le pays sont énormes. Et il faudra reconstruire tout cela ou tout au moins lancer les chantiers avant de passer la main à la jeune génération non responsables de ces dégâts. Pour de tels chantiers, il faut avoir de la graine et pour cause!!!!!.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement