Sénégal Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Macky Sall demande de casser le scandaleux contrat à coup de milliards entre Senelec et Akilee
 

Sénégal : Macky Sall demande de casser le scandaleux contrat à coup de milliards entre Senelec et Akilee

 
 
 
 7685 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 09 juin 2020 - 14:35

Macky Sall 


Au Sénégal, l’affaire du contrat entre la société nationale d’électricité Senelec et la start-up Akilee vient de prendre une autre tournure. Selon nos informations, le président Macky Sall a demandé à ses ministres de casser le scandaleux contrat à coup de milliards.


Recevant plusieurs autorités impliquées dans le dossier opposant la Senelec à son partenaire fournisseur, le Président Macky Sall a fait comprendre à tous qu’il n’était pas question que la Senelec en vienne à appliquer le contrat avec Akilee. Makhtar Cissé, qui en tant que Dg de Senelec avait signé le contrat, veillera en tant que ministre à le dénoncer.


Les promoteurs d’Akilee doivent sans doute, depuis hier, songer à comment rebondir dans un environnement économique et social devenu fortement hostile à leur entreprise. 


Ils auront certainement appris que le Président Macky Sall a affiché son opposition nette à voir le contrat Senelec-Akilee entrer en vigueur dans ses formes actuelles.


En effet, le président de la République a reçu hier le secrétaire général de la Présidence, M. Dionne, en compagnie des ministres des Finances et du budget, et de celui de l’Energie et du pétrole, du Pca et du directeur général de la Senelec, ainsi que de l’Agent judiciaire de l’Etat. 


 

Tout ce monde était réuni pour discuter du fameux contrat entre Senelec et son partenaire Akilee. Dès l’entame, il a été clair pour tous que la position du chef de l’Exécutif était nette : pas question que Senelec se charge d’appliquer ce contrat.


À tous les protagonistes, il ajoutera même : «Arrêtez de vous épancher dans la presse, ce contrat ne sera pas appliqué!»

Cela a dû être une douche froide pour le ministre Makhtar Cissé qui, on se rappelle, en sa qualité de directeur général de la Senelec, avait négocié ce fameux contrat, signé et entamé de le mettre en œuvre, notamment en faisant débloquer pour le compte d’Akilee, et ce, deux jours avant de quitter les bureaux de la rue Vincens, le montant de 2,7 milliards de francs Cfa, en avance sur prestations, pour la livraison des compteurs.


Le ministre a voulu justifier sa signature en faisant croire que c’était, en son temps, «un contrat novateur et le meilleur moyen de préserver les intérêts du Sénégal». 


Mais le Pca Khalifa Dia a douché son enthousiasme en affirmant que le contrat qu’il avait vu ne lui semblait pas conforme aux intérêts de la Senelec. Ce sur quoi le Sg Boun Abdallah Dionne a voulu couper la poire en deux, en proposant qu’au lieu de casser le contrat, on réduise la part de marché d’Akilee à 20%, et que Senelec garde les 80% du marché. Ce à quoi l’Aje Antoine Diome répliquera que le contrat en question était «aux antipodes du droit et des intérêts du Sénégal».


Le Président abondera dans le même sens pour dire qu’il avait le même sentiment. Et dans ces conditions, Macky Sall n’a pas laissé d’alternatives aux personnes présentes.


 

Le Président a indiqué qu’il pourrait être proposé aux dirigeants d’Akilee de leur racheter leurs parts, afin de fusionner leur entreprise avec Senelec, afin qu’elle devienne enfin et véritablement une filiale de la compagnie nationale d’électricité. Et si d’aventure cette proposition n’agréait pas Akilee, le Président n’a pas écarté l’idée d’aller en contentieux, en résiliant purement et simplement le contrat. Pour Macky, dans cette affaire, le gouvernement devrait apporter à Senelec «un soutien total, clair et sans équivoque».



Sidy Djimby Ndao , Dakar 


Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
35 Start-ups ivoiriennes en lice pour la 10ème édition du Prix Orange...
 
 
35 Start-ups ivoiriennes en lice pour la 10ème édition du Prix Orange de l'Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient
Economie
 
Côte d'Ivoire : Le projet de loi portant régime financier des collecti...
 
 
Côte d'Ivoire : Le projet de loi portant régime financier des collectivités territoriales et des districts adopté par des sénateurs avant son passage à l'Assemblée nationale
Sénégal : Tabaski, plus 150.000 moutons invendus, le Gouvernement promet des mesures
Economie
Sénégal : Tabaski, plus 150.000 moutons invendus, le Gouvernement...
Sénégal il y a 2 jours
 
Côte d'Ivoire : Affaire BAD, le Bureau des conseils des gouverneurs du Groupe prend note de la conclusion du Panel de haut niveau concernant les éléments fournis par le Président Adessina
Economie
Côte d'Ivoire : Affaire BAD, le Bureau des conseils des gouverneu...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
Burkina Faso : les exportations du karité atteignent plus de 30 milliards de francs CFA
Economie
Burkina Faso : les exportations du karité atteignent plus de 30 m...
Burkina Faso il y a 4 jours
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Sénégal : Macky Sall demande de casser le scandaleux contrat à coup de milliards entre Senelec et Akilee
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
M2K
C'est quoi ces bizarreries, cettte tendance des sénégalais à dénoncer les contrats.L'on ne vous a mis un couteau sous la gorge lors des négociations
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
Si vous n'allez ^pas doucement, les papos vont sortir.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Course à la présidence de la FIF, affaire double parainage, échec annoncé pour Didier Drogba ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mabri candidat à la présidentielle d'octobre, une nouvelle aubaine po...
 
2442
Oui
53%  
 
2033
Non
44%  
 
133
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement