Togo Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Perception, coût et causes de la corruption
 

Togo : Perception, coût et causes de la corruption

 
 
 
 4838 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 07 août 2020 - 18:04


Un contrôle de routine au Togo (ph)


Le rapport d’une étude conjointe sur la perception et le coût de la corruption au Togo révèle que les togolais sont réticents à dénoncer la corruption dans leur pays.


Ce rapport est le fruit d’une étude sur la perception et le coût de la corruption au Togo menée par la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) en collaboration avec l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED).


Selon le président de la HAPLUCIA, Essohana Wiyao, le but de l’enquête est d’évaluer ce que coûte la corruption aux togolais. Le rapport qui a été présenté le jeudi 06 aout 2020 à Lomé a révélé que 97, 4 % des togolais victimes ou témoins sont réticents à dénoncer les cas de corruption.


 

Le montant de pots-de-vin versé chaque année au Togo par des particuliers et des entreprises est évalué à environ 10 milliards de F Cfa, soit 7,9 milliards de F CFA payés par des individus et 2,1 milliards par des entreprises.    


Les détails de l’étude décèlent que des acteurs comme des agents de la police, de la gendarmerie et ceux de la douane et des impôts sont plus disposés à céder à la corruption pendant que ceux qui corrompent sont les riches et les puissants.


Causes de la corruption


L’étude qui a été menée du 17 décembre 2019 au 03 janvier 2020 auprès de 2.645 personnes et de 400 petites sociétés a révélé certaines causes stimulent la corruption.


Ces causes sont en grande partie dues à la pauvreté. Le bas salaire que perçoivent des travailleurs est une tendance qui laisse à se laisser corrompre. L’impunité et la cupidité sont les deux autres causes du fléau.


 

La HAPLUCIA est une institution administrative indépendante, chargée de promouvoir et de renforcer la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées dans les administrations, les établissements publics, les entreprises privées et les organismes non étatiques.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement