Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Université Houphouët-Boigny, une centaine d'Assistants annoncent un sit-in de protestation du 18 au 19 août pour le non paiement de leurs primes
 

Côte d'Ivoire : Université Houphouët-Boigny, une centaine d'Assistants annoncent un sit-in de protestation du 18 au 19 août pour le non paiement de leurs primes

 
 
 
 8445 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 16 août 2020 - 14:30


Une session commune de recrutement des Assistants et des Attachés de Recherche a lieu, les mercredi 13 et jeudi 14 février 2019, à la salle du Conseil de l'Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) à Cocody et le vendredi 15 février 2019, à l'amphithéâtre des Sciences pharmaceutiques et biologiques, suivant les recommandations de l'atelier de Bingerville sur les processus de recrutement des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs des 24, 25 et 26 octobre 2018.


Quatre cent soixante (460) postes ont été octroyés au ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique pour le recrutement des Assistants, soit trois cent soixante-dix (370) recrutements nouveaux et quatre-vingt-dix (90) glissements catégoriels.


En raison de la non inscription des primes de recherche des nouveaux recrutés au budget de l'année de recrutement, la Commission a adopté un texte recommandant que pour les recrutements effectués en année N, les primes de recherche soient payées en année N+l avec rappel des jours travaillés et cette recommandation a été soumise à la hiérarchie pour une prise en compte.


Au terme des travaux, 498 candidats ont été retenus dont 354 Recrutements Nouveaux (RN), 119 Glissements Catégoriels (GC) et 25 Contrats. Sur les 460 postes octroyés au Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les Universités Félix Houphouët-Boigny de Cocody et Péléforo Gbon de Korhogo ont obtenu, respectivement 147 et 90 postes d’Assistants.


Les Enseignants-Chercheurs recrutés aux sessions 2019, avaient été soumis au paiement différé de leurs primes de recherche de l'année 2019 suivant la formule « N+1 ». Chaque assistant recruté en 2019 devrait percevoir un rappel financier d'une année de primes de recherche au premier trimestre de l'année 2020. Ce rappel financier comptant 12 mois de l'année 2019 reste impayé jusqu'à ce jour pour les 147 Enseignants-Chercheurs de l'Université Félix Houphouët Boigny et les 90 autres de l'Université Péléforo Gon de Korhogo, alors que la période déterminée (N+1) est échue.


 

Le Collectif des Assistants recrutés en 2019 à l'Université Houphouët-Boigny de Cocody n’est pas du tout content du traitement qu'il subit d’autant plus que les Enseignants-Chercheurs des Universités de Bouaké, de Daloa et d'Abobo-Adjamé recrutés dans la même période ont perçu l'intégralité de leurs primes de recherche.


Le 29 juin, le Collectif des Assistants a adressé un courrier au ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, au Président de l'Université Felix-Houphouët Boigny pour une demande d'audience, ainsi qu'au président Abou Karamoko, malheureusement ces correspondances sont restées sans suite.


«Nous avons l'honneur de porter à votre connaissance les faits selon lesquels nous, Enseignants-Chercheurs recrutés aux sessions 2019, avions été soumis au paiement différé de nos primes de recherche de l'année 2019 suivant la formule « N+1 ». En effet chaque assistant recruté en 2019 devrait percevoir un rappel financier d'une année de primes de recherche au premier trimestre de l'année 2020. Ce rappel financier comptant 12 mois de l'année 2019 reste impayé jusqu'à ce jour alors que la période déterminée (N+1) est échue. Face à cette situation, nous sollicitons votre intervention afin que cette situation soit résolue au plus vite. C'est pour cette raison que nous demandons de bien vouloir nous accorder la faveur d'une audience. Ce rappel financier comptant les douze mois de l'année 2019 reste impayé jusqu'à ce jour alors que nos collègues des autres universités recrutés à la même période que nous ont déjà été satisfaits, » précisent les différents courriers dont nous avons eu copie de chaque.


Le Collectif a également entrepris la même démarche auprès du Directeur des ressources humaines de l'Université Félix-Houphouët Boigny, le 27 juillet 2020 en adressant une correspondance à Djimbala Diakiė qui est restée infructueuse.


 

« Nous aimerions nous enquérir de la situation. Nous vous demandons respectueusement de bien vouloir nous informer sur l'évolution de notre dossier et sur la date prévue pour le paiement, » peut-on lire dans le courrier adressé au DRH.


Face donc à ces démarches infructueuses, le Collectif des Assistants a décidé de prendre son destin en main. Il annonce un sit-in des Enseignants-Chercheurs à l’Université Felix-Houphouët, les 18 et 19 août prochains. Au cours de cette manifestation de revendication de paiement de prime, une motion sera lue comme rapporté à KOACI par les initiateurs du mouvement.


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Université Houphouët-Boigny, une centaine d'Assistants annoncent un sit-in de protestation du 18 au 19 août pour le non paiement de leurs primes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Khanel
Je suis avec vous.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement