Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, voulant éviter les dérives sur le terrain politique, le RIL sensibilise différents acteurs au dialogue
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, voulant éviter les dérives sur le terrain politique, le RIL sensibilise différents acteurs au dialogue

 
 
 
 5236 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 23 août 2020 - 13:30

Des panellistes pendant leur intervention samedi à Bouaké (ph KOACI) 



En partenariat avec Friedrich Ebert Stiftung, le Réseau Ivoirien des Leaders (RIL) a, au regard de l'actualité politique de l'heure au pays, organisé un panel à Bouaké ce samedi 22 août, dans la salle des conférences de l'hôtel de l'Art en présence de plusieurs participants comme constaté sur place par KOACI.


« Nous estimons que notre climat politique en ce moment, est plus ou moins tendu et il est important pour nous, en tant qu'une organisation de jeunesse d'appeler tous les acteurs politiques et ceux de la société civile, pour qu'ils puissent se parler tout simplement pour que nous ayons des élections apaisées (...) Il est important pour tous les acteurs politiques, la société civile et même le gouvernement, que nous puissions nous asseoir pour parler le même langage afin d'éviter les violences que nous avons lors des élections et avant même les élections.» a d'entrée fait savoir l'initiateur de ce panel, Alcide Yao Kouamé, président du RIL, structure qui a pour mission, de contribuer au progrès de la démocratie en Côte d'Ivoire à travers des ateliers, des renforcements de capacité de la jeunesse de façon générale sur les questions de leadership, les questions de participation politique et élections en Côte d'Ivoire.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Avec pour thème «Élection présidentielle ivoirienne de 2020: contributions des différents acteurs de la société pour assurer des élections libres, apaisées et respectueuses des droits humains à Bouaké», ce panel a vu comme intervenants dans son déroulé, plusieurs panellistes dont le président de la CEI locale, le préfet de police, le délégué départemental de la jeunesse et bien d'autres personnes de premier plan, plus ou moins impliquées dans le processus électoral.


« J'ai pris part ce samedi 22 août à un panel organisé par le RIL et dans ma communication, j'ai fait le bilan des actions menées par la jeunesse du département de Bouaké pour des élections apaisées. J'ai aussi donné les perspectives d'actions que nous comptons faire pour que la Côte d'Ivoire et Bouaké en particulier, soit épargné des violences que nous constatons depuis quelques jours. Nous comptons renforcer la sensibilisation sur le terrain et multiplier les émissions radiophoniques pour toucher le maximum de jeunes. Ceci, avec la supervision de la directrice régionale de la jeunesse de Gbêkê le mardi 25 août prochain, où la jeunesse départementale toutes tendances confondues, va se doter d'une charte de bonne conduite.» a indiqué Ouattara Kifory Inza, délégué départemental du Cnjci-Bouaké.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Aboudramane Ouattara, premier responsable de la CEI à Bouaké, a fait un large tour d'horizon sur chacune des étapes mises en place par son institution pour la bonne marche des élections. Enfin, le souhait des initiateurs serait qu'au terme de cet atelier, « les uns et les autres puissent se parler. Que les jeunes puissent être informés sur le mode de fonctionnement de la CEI car c'est eux qui sont manipulés.»


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement