Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Angeline Kili, des femmes d'Abobo et d'Anyama mobilisées pour porter Affi au pouvoir au soir du 31 octobre
 

Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Angeline Kili, des femmes d'Abobo et d'Anyama mobilisées pour porter Affi au pouvoir au soir du 31 octobre

 
 
 
 5438 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 septembre 2020 - 08:49

Angeline Kili et des responsable du FPI dirigé par Affi à Abobo (Ph KOACI)


À moins de deux (2) mois de la prochaine élection présidentielle, des formations politiques sont déjà en pleine précampagne.


Dans la commune d'Abobo, des femmes du front populaire ivoirien (FPI) se sont mobilisées pour la victoire de leur candidat Affi N'guessan, candidat à la candidature à l'élection présidentielle d'octobre prochain. 


C'est donc au centre culturel du village Anonkoi-Kouté, dans la commune d’Abobo que cette cérémonie de mobilisation en vue des préparatifs de la campagne présidentielle de leur candidat s'est tenue en présence de l'invitée spéciale Angeline Kili, compagne du président du FPI, Pascal Affi N'guessan, comme constaté sur place par KOACI.


Mobiliser des femmes en vue de ratisser large à Abobo et à Anyama pour la victoire du président-candidat du FPI, Pascal Affi N’Guessan, à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain était donc la mission que se sont assignées les femmes du FPI de la fédération d’Abidjan les 2A (Abobo-Anyama).


 

Au cours de cette cérémonie, Pélagie Yapo Kousso, première responsable de l'organisation des femmes du FPI d’Abobo Anonkoi-Kouté, a souhaité le traditionnel Akwaba (bienvenue Ndlr) à ses illustres hôtes.


«Anonkoi-kouté est un symbole pour le FPI, car le parti n’a jamais perdu d’élection dans notre village. Soyez donc les bienvenus », a-t-elle fait savoir.


« Les femmes que voici regroupées au sein de la fédération OFFPI d’Abidjan les 2 A ne cessent d’abattent nuit et jour, sous le soleil et la pluie, un travail colossal. Souvent, au risque de perdre leur foyer dans le seul but de permettre au FPI d’être à la magistrature suprême au soir du 31 octobre 2020 », s'est adressée à son tour, Gwladys Ousso, secrétaire nationale de l’OFFPI chargée des fédérations d’Abidjan les 2A (Abobo-Anyama) au Directeur national de campagne, le vice-président Barthélémy Gbépa.


«En 2015, lors de l’élection présidentielle, le FPI a enregistré dix milles (10.000) voix dans la commune d’Abobo », a-t-elle poursuivi avant d'ajouter que pour l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, ses femmes et elles ont décidé de multiplier ce score par dix (10) et d’y aller même au-delà. 


 

Ces femmes ont donc promis se battre pour faire élire leur candidat, Affi N’Guessan à la tête du pays pour redonner un nouveau souffle à la Côte d’Ivoire, et lui permettra aussi de tourner la page de la violence et de l’injustice.  


Enfin, le directeur national de campagne du candidat Pascal Affi N’Guessan, le vice-président Barthélémy Gnépa, a expliqué pour sa part aux femmes que « Affi N’Guessan va conduire la Côte d’Ivoire à la renaissance » et que cette victoire est dans l’ordre des choses parce qu’il fait partie de ceux qui incarnent la nouvelle génération. 


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Angeline Kili, des femmes d'Abobo et d'Anyama mobilisées pour porter Affi au pouvoir au soir du 31 octobre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
C'est mieux que de casser. Bonne dynamique de Affi.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Jes2011
Toi tu parles de quelle casse donc ? Les casseurs de loi du RHDP ? Casse de BCEAO de 2002 dont les fruits ont profité au rdr et ses sbires ?
 
 il y a 4 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement