Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Election 2020, l'opposition projette reprendre les rues après l'investiture de Bédié à Yamoussoukro
 

Côte d'Ivoire : Election 2020, l'opposition projette reprendre les rues après l'investiture de Bédié à Yamoussoukro

 
 
 
 9717 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 septembre 2020 - 10:36

Manifestants à Bonoua le 21 aout dernier


Le samedi 12 septembre prochain, le président du PDCI, Henri Konan Bédié va se faire investir par son Parti dans le cadre de l'élection présidentielle de 2020.


Ce jour, jeudi 10 septembre, l'opposition va rendre hommage à ses martyrs des manifestations contre le troisième mandat d'Alassane Ouattara qui ont éclaté par endroit. Ces protestations dans lesquelles se sont illustrés des groupes de casseurs, pris par certains pour des manifestants, ont fait d'énormes dégâts et occasionné plus d'une vingtaine de morts.


En tournée dans le Haut-Sassandra depuis plusieurs jours, alors que les appels à marcher ne trouvent pas d'écho d'ampleur, comme par le passé, Guillaume Kamé Kamé, secrétaire national du front populaire ivoirien (FPI) fidèle à Laurent Gbagbo, qui avait, à ses côtés des responsables du PDCI a annoncé la reprise des manifestations de rues après l'investiture de Bédié à Yamoussoukro, capitale politique du pays.


 

« Nous reprendrons la lutte contre la candidature illégale d’Ouattara, après la cérémonie d’investiture du candidat Henri Konan Bédié du PDCI. Le vent est entrain de souffler dans tous les sens. Le pouvoir de Ouattara sera emporté dans un tourbillon démocratique. Ne craignez pas ceux qui ont peur de vous . Ils n'ont plus rien à gagner c'est pourquoi ils veulent semer le KO dans le pays . Mais nous n'allons pas croiser nos bras pour les regarder détruire notre seul pays », a-t-il lâché dans les localités de Guedéguhé, Digba, Tahiraguhé lors des meetings qu'il a animé.


L'audit international de la liste électorale, la réforme totale de la commission électorale indépendante (CEI) et la démission de son président Kuibiert Coulibaly, la réintégration des exclus sur la liste électorale, la renonciation d'Alassane Ouattara à son troisième mandat anticonstitutionnel, l'application intégrale de l'arrêt de la cour africaine des droits de l'homme et des peuples, la libération de tous les prisonniers politiques et le retour sécurisés de tous les exilés avec à leur tête l'ancien président Gbagbo, Guillaume Soro, Charles Blé Goudé et Akossi Bendjo, sont entre autre les exigences égrainées par Guillaume Kamé Kamé.


Autre temps, autres moeurs selon certains observateurs, alors que tous les leaders ont déposé leur candidature, reconnaissant ainsi la CEI que certains ont longtemps contesté alors que le parti au pouvoir était sur le terrain pour accompagner ses militants pour l'enrolement sur la liste électorale, après des appels à marcher peu suivis jusque là, reste à savoir si la tendance s'inversera.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Campagne présidentielle, Alassane Ouattara perd un de...
 
 
Côte d'Ivoire : Campagne présidentielle, Alassane Ouattara perd un de ses oncles et se fait représenter par Achi pour sa rencontre avec le patronat
Politique
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo à nouveau frappé par un deuil, décès de...
 
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo à nouveau frappé par un deuil, décès de sa sœur Henriette Koudou
Côte d'Ivoire : A 11 jours des élections, le parti de Gbagbo fustige la CEDEAO et réitère l'arrêt du processus électoral
Politique
Côte d'Ivoire : A 11 jours des élections, le parti de Gbagbo fust...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : A 11 jours de la Présidentielle, une rencontre Hamed Bakayoko-PDCI annoncée pour calmer le jeu
Politique
Côte d'Ivoire : A 11 jours de la Présidentielle, une rencontre Ha...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : À l'instar de Botro, le Gbêkê désobéit à la désobéissance civile
Politique
Côte d'Ivoire : À l'instar de Botro, le Gbêkê désobéit à la désob...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Election 2020, l'opposition projette reprendre les rues après l'investiture de Bédié à Yamoussoukro
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Protester "sans-casser" contre les "abus" et des mensonges d'un régime politique fait partie des droits universels de tout humain dans un pays civilisé et démocratique. "Mêmes des animaux sauvages marchent dans les jungles"
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KôrôBob
Mais les animaux, eux font juste ce que leurs instincts leurs demandent pour survivre. Pas plus. Les hommes soi-disant intelligent, cassent brûlent, violent et tuent sans que cela ne garantissent leurs survie.
 
 il y a 1 mois
LeMagotOuRien
Rires!.. On vous attend ! ..mais d'emblée, Comme l'a annoncé Adjoumani au nom du régime Rhdp, "plus d'investissement dans endroits où y aura des manifestations !"! Comme les épisodes de bonoua ou les abourés ont beaucoup perdu avec leur ville en lambeau qui n'aura aucun soutien de l'État durant au moins 2-3ans, de daoukto où les propres parents baoulés de bedié ont fuit en masse dans leurs villages après avoir essuyé 3 morts sur 4, à divo, à gagnoa avec un mort à ouragahio etc., vous jouez les têtus!..Des morts gratuits et improductifs en perspective en grand nombre dans vos rangs!.. Et comme je le dit, des gens qui ont fait ma guerre durant 8ans pour arriver au pouvoir, c'est marche qui va les faire plier?..pff !..
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Ils forcent mais ça prend pas...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
Les marches reprendront même avec 2 personnes. Ça ne prend pas mais les chars d'assaut sont dehors comme si les policiers sont insuffisants. Quant à l'autre qui se croit fort qui se vante des morts faits par son camp revendiquées comme une victoire, ces posts à ce sujet sont capturés et enregistrés. Ils serviront au moment opportun. Nous savons tous le rôle joué par la police qui bombardait les manifestants et encadrait les milices du pouvoir à attaquer les manifestants aux mains nues l'arme blanche.Rien se cache maintenant. La delivrance n'est plus loin. Hommage à nos martyrs.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
D'un côté on veut faire en grandes pompes l'investiture du vieux de 86 ans qui a juré qu'il ne serait pas candidat au-delà de ses 75 ans, et de l'autre ce parti désorganisé et moribond dit qu'il se pourrait qu'il n'aille pas aux élections. Que des stupidités et incohérences. Aucun changement drastique ne pourra subvenir dans le temps qui reste et les élections auront lieu avec la mouture actuelle globalement. À 6 semaines des échéances des opposants intelligents devraient bien savoir s'ils vont à des élections ou pas pour être sur le terrain et mobiliser. Après ne soyez pas surpris si vous êtes laminés au premier tour... On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement