Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, réclamant des mois d'arriérés de bourse par une manifestation, des étudiants dispersés
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, réclamant des mois d'arriérés de bourse par une manifestation, des étudiants dispersés

 
 
 
 4604 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 13 octobre 2020 - 10:08

Des étudiants devant le CHU de Bouaké ce mardi matin (ph KOACI) 



Les étudiants de l'antenne de l'Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS) de Bouaké, à l'instar de leurs camarades de Daloa et autres villes de l'intérieur du pays, ont entamé ce mardi 13 octobre des manifestations pour réclamer le paiement de 10 mois d'arriéré de bourses, du paiement de 30 000 frcfa de prime de stage communautaire et l'application du système LMD pour l'obtention de leur diplômes.


Très tôt ce matin, les étudiants infirmiers, sages-femmes, techniciens de laboratoire issus majoritairement des licence 2 et 3, se sont rassemblés devant le CHU de Bouaké pour protester contre cet état de fait. « Trop c'est trop, nous avons décidé aujourd'hui de prendre notre destin en main pour revendiquer le paiement de nos bourses qui n'a que trop duré. Depuis janvier 2020 jusqu'à ce jour, nous n'avons encore rien perçu .Pis, nous avions effectué des stages communautaire en 2019. Ces stages assortis du paiement d'une prime de 30 000 frcfa par étudiant stagiaire, n'a jusque là pas été payé. Il y'a aussi que nous exigeons l'application du système LMD pour la délivrance de nos diplômes...» a confié B F, un étudiant joint au téléphone peu avant le début de la manifestation.


Au moment où nous mettions sous presse, un dispositif de la gendarmerie et de la police, a été déployé sur le site des manifestations. À coup de gaz lacrymogène, les forces de défense et de sécurité ont dispersé les manifestants. C'est à une véritable course poursuite, qui est constatée entre les forces de défense et de sécurité et les étudiants.


 

« La marche pacifique pour la revendication de notre bourse, s'est terminée en un chao. Nous nous sommes fait gazés par la police de Bouaké, sous prétexte que les marches sont interdites. Certains de nos condisciples ce sont faits mattés et transportés par la police. Actuellement plus d'une dizaine d'étudiants sont en garde à vue et même la présidente de la 29 ème promotion. Tout ça parce-que nous revendiquons ce qui nous revient de droit depuis plus de 8 mois. Vous nous demandez d'aller en stage sans vous soucier de nous...» a déploré T. E, une étudiante qui se dit choquée par cette situation.


Enfin, après les échauffourées avec les forces de l'ordre, les étudiants protestataires ont replié au niveau de leur établissement où ils tiennent sur la voie, une sorte de protestation, exigeant la relaxe de leurs camarades qui auraient été arrêtés.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, réclamant des mois d'arriérés de bourse par une manifestation, des étudiants dispersés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voyons, faut leur donner leurs petits 30 mille on va avancer sur ce dossier-là... On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Ah!!! Pourtant, les moutons ou rien jasent partout que le pib par habitant est à plus de 2000 dollars, 5e puissance économique, pays le plus riche de l'Afrique francophone à l'ouest... Mais 30 000 f là, les riches ont du mal à payé ça!!! Quelqu'un à du mentir aux moutons.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Même en Belgique y'a des anciens présidents déchus et idiots qui se promènent avec des pairs de basket usées à leurs pieds noirs... Et pourtant les pinheads sauvages frontistes devraient savoir que la Belgique est un pays super riche... Pareil en France rt ailleurs... On avance donc...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement