Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Eliminatoires CAN 2021, vers des matchs à huis clos ? Un coup dur pour la FIF
 

Côte d'Ivoire : Eliminatoires CAN 2021, vers des matchs à huis clos ? Un coup dur pour la FIF

 
 
 
 7155 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 06 novembre 2020 - 12:13

Les éliminatoires de la CAN 2021 reprennent la semaine prochaine sur le continent africain. Les sélections africaines dont la Côte d’Ivoire joueront les 3è et 4è journées des matchs de poules.


Mais cette reprise du ballon rond pourrait refroidir les ardeurs des sportifs et des fans. Les officiers nationaux de sécurité et sûreté (ONSS) des Associations Membres de la Confédération Africaine de Football (CAF), ont planché sur le nouveau protocole de sûreté et de sécurité imposée par la pandémie de COVID-19 et visant à encadrer la reprise des matches des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Total Cameroun 2021.


 Les points suivants ont fait l'objet d'une présentation du Chef de Département de Sécurité et Sûreté de la CAF : la tenue des matchs à huis clos et sans spectateurs, le nouveau mécanisme de contrôle des accréditations et des nouvelles zones d’accréditation, les différences entre les matches à venir et les précédents, la nécessité pour chaque Association Membre (AM) de disposer d'un bon plan de sécurité et sureté avant la reprise effective des matches officiels.


« Notre objectif est de garantir l'uniformité des opérations de sûreté et de sécurité dans toute l'Afrique, en mettant l'accent sur le fait que les matches se déroulent dans un environnement sûr et sécurisé. Nous sommes conscients de l'énorme tâche qui nous attend, en particulier réussir à maintenir les spectateurs et les fans loin des stades. Au vu de ces conditions, nous avons ressenti le besoin de guider tous les officiers nationaux de sécurité et sûreté ainsi que les officiers de sécurité et sûreté de la CAF sur les meilleures pratiques. La protection des joueurs et des officiels avant, pendant et après les matches est d'une grande importance dans nos opérations. Nous devons assurer une coordination efficace entre les officiers de sûreté et de sécurité et tous les autres agents de santé qui seront impliqués dans l’organisation de chaque match ... », a déclaré Dr Christian Emeruwa, chef du Département de Sécurité et Sureté.


 

Les ONSS recevront un protocole détaillé, spécifique à chaque match, qui les guidera durant les différentes étapes de l’organisation des rencontres prévues du 9 au 17 novembre 2020.


Reste désormais à savoir si la CAF mettra en pratique les recommandations faites par les ONSS. Un coup dur pour la Côte d’Ivoire qui recevra Madagascar le 12 novembre prochain. 


La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a annoncé l’entrée gratuite pour les supporters et prévoyait 30 000 spectateurs au nouveau stade Alassane Ouattara d’Ebimpé.


Donatien Kautcha, Abidjan 




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Eliminatoires CAN 2021, vers des matchs à huis clos ? Un coup dur pour la FIF
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Peut-être un coup dur mais nous sommes dans une nouvelle réalité... Il faut vivre, être sain et sauf D'ABORD avant de parler de sport... Ou bien ? Aux USA, la NBA, NFL, et MLB l'ont fait ou le font. So, what's wrong with that? Let's move forward...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter