Congo (RDC) Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC : Libérée, Tshala Muana veut porter plainte : « ma chanson ne peut pas mourir comme ça »
 

RDC : Libérée, Tshala Muana veut porter plainte : « ma chanson ne peut pas mourir comme ça »

 
 
 
 7229 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 novembre 2020 - 12:13

Tshala Muana




Aux mains des agents des services de renseignements pendant 24 heures, Tshala Muana, diva de la musique congolaise désormais libre compte porter plainte .


 

Tshala Muana avait été libérée mardi après plus de vingt-quatre heures de détention aux services des renseignements, l’ANR, suite à la sortie d’une chanson intitulée « Ingratitude », en pleine tension politique entre le camp du président Félix Tshisekedi et celui de son prédécesseur Joseph Kabila. 


Interrogée après sa libération , la chanteuse Tshala Muana , visiblement agacée a fait savoir qu’elle ne s’adressait pas au Président Tshisekedi dans sa chanson.


Ingratitude est un vieux projet.


"C’est depuis longtemps que je réalise cet album. La première chanson était réservée à Dieu. Les chansons sortent les unes après les autres. La chanson ingratitude n’était pas encore mixée. Pas de clip, rien. C’est une fuite. Je ne sais pas qui a fait ça, peut être un technicien. Je ne sais pas », a-t-elle déclaré.


« C'est notre chef d'Etat, je le respecte, c'est le président de la République », se défend l'artiste.


Elle soutient qu'elle portera plainte contre les personnes derrière cette affaire, alors que la chanson a été censurée : « ma chanson ne peut pas mourir comme ça. ».


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
RDC : Libérée, Tshala Muana veut porter plainte : « ma chanson ne peut pas mourir comme ça »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Foutez la paix à la reine du mutuashi... J'invite Tshala à venir dans notre pays. Ici les artistes ne sont censurés pour leurs chansons même critiques... Leur liberté d'expression est on ne peut plus que garantie...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter