Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Retour de Gbagbo, la CPI se réfère à la décision de la chambre d'appel de mai 2020, le gouvernement  sous pression ?
 

Côte d'Ivoire : Retour de Gbagbo, la CPI se réfère à la décision de la chambre d'appel de mai 2020, le gouvernement sous pression ?

 
 
 
 16608 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 décembre 2020 - 12:25

Laurent Gbagbo , son retour ne dépend que du Gouvernement si l'on se réfère à la réponse de la CPI 


 La déclaration du Gouvernement mercredi concernant le cas Laurent Gbagbo sur son probable retour au pays en ce mois de décembre 2020 fait planer désormais le doute chez ses partisans.



« Cela dépend des procédures judiciaires qui sont engagées contre lui. Je rappelle qu'il est encore sous procédure d'appel au niveau de la CPI, pour ce qui et de la Côte d'Ivoire, il y a une procédure judiciaire qui est engagée contre lui. C'est véritablement dans la main de la justice, ça ne dépend pas du Président Ouattara ou du gouvernement ivoirien », a déclaré le porte-parole du Gouvernement, le Ministre Sidi Tiémoko Touré.



Pourtant, après la remise des passeports de l’ex-chef de l’Etat et la rencontre de ses proches collaborateurs Sébastien Dano Djédjé et Assoa Adou avec le Premier Ministre, Hamed Bakayoko ses partisans étaient pleins d’espoir.


 

La Cour pénale internationale avait assoupli en mai dernier les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo et son bras droit, Charles Blé Goudé. Une décision prise en attendant leur procès en appel pour crimes contre l'humanité, commis lors de la crise ivoirienne de 2010-2011.


Après la sortie du Gouvernement, nous avons interpellé ce jeudi la cour, si Laurent Gbagbo pouvait rentrer dans son pays en attendant procédure d'appel au niveau de la CPI, voici la réponse de son porte-parole : « Concernant la mise en liberté de M. Gbagbo, Je vous renvoie vers les conditions déjà annoncées par la Chambre de première instance et depuis modifiées par la chambre d’appel » et de nous demander. « Pourriez-vous m’envoyer cette annonce du gouvernement ? »


Après avoir donc pris connaissance de la déclaration du Gouvernement, Fadi El Abdallah rétorque. « Comme indiqué auparavant, les conditions liées à l’an mise en liberté étaient annoncées déjà et il n’y a pas eu de modification depuis la décision de la Chambre d’appel (...) Je ne peux rien ajouter. Je vous renvoie aux conditions qui sont en vigueur concernant la mise en liberté de M. Gbagbo. Je ne peux rien ajouter à ce que les juges ont indiqués », a-t-il lancé.


Pour rappel, la décision du 28 mai 2020 dit ceci : « La Chambre d'appel a toutefois décidé de réexaminer la nécessité de maintenir les conditions imposées à la mise en liberté des deux personnes acquittées et a décidé de révoquer les conditions suivantes : (1) Ne pas se déplacer en dehors des limites de la municipalité dans laquelle ils résident dans l'État d'accueil, à moins d'y avoir été expressément autorisés au préalable par la Cour ; (2) Remettre au Greffe toutes les pièces d'identité dont ils disposent, en particulier leur passeport ; (3) Se présenter chaque semaine auprès des autorités de l'État d'accueil ou auprès du Greffe ; (4) Se conformer à toute autre condition raisonnable imposée par l'État dans lequel ils seront libérés. Les autres conditions restent en vigueur. La Chambre a ajouté que MM. Gbagbo et Blé Goudé se conformeront à toutes les ordonnances de la Cour. »


 

Pour mieux comprendre, les deux hommes peuvent désormais aller vivre dans un des 123 États parties au statut de Rome et donc en Côte d’Ivoire, à condition toutefois que les autorités du pays acceptent de les accueillir.


Alors pourquoi Abidjan brandit la thèse de la « procédure d'appel » au niveau de la CPI, pour ne pas donner de suite à la demande de Laurent Gbagbo, de rentrer en Côte d’Ivoire en ce mois décembre via son avocate Me Habiba Touré ?


Le gouvernement ivoirien doit s’expliquer, au risque que les partisans l’ex-président, ne doutent de sa sincérité pour le retour de leur mentor malgré la remise de ses passeports.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Retour de Gbagbo, la CPI se réfère à la décision de la chambre d'appel de mai 2020, le gouvernement sous pression ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
@kautcha tout est clair lol il est libre dans le monde de la CPI ,mais il doit pouvoir se mettre a disposition des juges a tout instant c'est clairement dit. partant de la dans la vie quand tu craches en l'air faut s'attendre a la descente ce monsieur a menti tous les jours , s'est foutu du monde tous les jours pendant 10 ans et bien avant;, s'est vanté de rouler les gens dans la farine!!!!pourquoi l'état le ferai rentrer avant la fin fin du procès pour que après ici il fasse des histoires si on lui dit de rentrer on se connaît ici il pourrait se couper et dire c'est ado lol on se connait !!!sinon y'a 123 autre pays s'il se trouve un pays qu'il aille a ce qu'il parait c'est le mandela africain donc les pays vont se battre pour lui c'est pourtant pas ce qu'on voit. pour conclure @kautcha je pense qu'on peut paisiblement dire que la seul sincérité dont l'humanité peut douter c'est celle de Gbagbo , ado a déjà libérée Simone 1er sorti "on reprend le combat la ou on l'a laissé " a bon entendeur les ami GOR
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
La pieuvre mokochi encore exposée par la cpi comme un menteur pathologique! Bandécon!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Timer
La tète n’est faite pour porter uniquement des cheveux. GBAGBO a une condamnation a Cote d’Ivoire.
 
 il y a 4 mois
@Marius
@Timer, «GBAGBO à une condamnation en CI»!!! Mais, alors pourquoi cette peur bleue qu'il rentre, même en décembre, pour assumer cette condamnation, vous en remettant plutôt à la CPI qui, à son tour vous met devant vos responsabilités ?! Ça se voit que ta tête est uniquement faite pour porter des cheveux.
 
 il y a 4 mois
tomas
À quoi servent les deux pasports si gbagbo ne peut rentrer au pays ? à moins que l'on ne nous dises que la CI n'est pas parti état de la CPI.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Je vois mal Adou convoquer Gbagbo à son retour, ils vont laisser tomber cette affaire de casse de la Bceao vous verrez....
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@tomas tout simplement parce que tout citoyen a droit a un passeport aucun pays du traité de Rome ne peut générer des apatrides, avec son passeport il peut voyager en tant qu'ivoirien, maintenant libre a lui de prendre un autre passeport comme il l'avait a l'epoque avec campaoré quand il a voulu jouer au con avec FHB et qu'ensuite il est venu dire je voulais pas vous bléssé lol. Pour finir @tomas koudou n'a pas envie de venir ca c'est du bavardage y'a sa go simone qui l'attend a cause de nady bamba, y'a le fpi affi qui l'attend en fait toutes les merdes qu'il provoque donc t'inquiiete pas c'est de la comedie y'a aussi le casse de la bceao qui l'attend donc tu sais koudou c'est un plaisantin
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Visiblement être con est un trait de caractère avec toi! Pouaaah ! Je n'ose même pas imaginer la douleur de tes géniteurs. Et ça aussi, ça donne des leçons de raisonnement aux autres. GBAGBO dit qu'il rentre en décembre et vous tremblez, préférant mentir sur la CPI. Bon! La CPI dit que, elle n'est plus l'obstacle, c'est plutôt à vous cette responsabilité pour son retour. Pourquoi GBAGBO vous fait tant peur, même pour venir assumer sa condamnation ?! «C'est un plaisantin» non ?
 
 il y a 4 mois
jordanchoco2020
y'en a qui ont le même syndrome que les soroistes lol on m'a empêché d'atterrir. tu vas venir reprocher a qlq un qu'il refuse de laisser rentrer qlq un pourtant ce même qlqun a un même donné un passeport diplomatique. maintenant si ce dernier pense que parce qu'il a droit d'entrer grace au passports, les compteurs sont a zéro ca c'est la vie habituelle de désœuvré de la rue princesse qui vit de conneries qui circulent dans les gbeledrome qu'il rencontre au gré de ses deplacement lol
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement