Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Man, bras de fer entre des femmes et la mairie dans la construction d'un marché de gros
 

Côte d'Ivoire : Man, bras de fer entre des femmes et la mairie dans la construction d'un marché de gros

 
 
 
 4634 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 décembre 2020 - 10:56

les femmes commerçantes à Man lors du rendez-vous de dame Philomène Tia avec la presse (Ph KOACI)


A Man, dans la région du Tonpki, un bras de fer oppose des femmes et la mairie de la ville dans la mise en place d'un marché de gros.


En effet, la mairie qui estime être déjà engagée dans un projet de construction d'un marché de gros n'approuve pas l'initiative de dame Philomène épouse Glao et ses camarades qui ont décidé de doter elles d'un marché de gros à l'entrée de la ville.


Cette situation qui crée une tension entre les femmes et le maire Fofana a poussé dame Glao a convier la presse pour une série d'explications.

Devant la presse, ces femmes ont évoqué leur initiative de créer un marché de gros sur un site de 2,5 hectares situé près d’un collège privé non loin du lycée municipal.


La construction de ce marché de gros sur ce site propriété privée de dame Philomène Tia, présidente régionale du vivrier du Tonkpi l'oppose à la mairie de Man


 

Devant plusieurs centaines de personnes venues pour la circonstance, dame Tia Philomène a révélé que dans le cadre de la mise en place de leur projet, elles sont allées travailler et que le maire a envoyé la garde municipale pour les brutaliser, et ramasser toute notre banane d’une valeur de trois millions. 


Ces femmes, confrontées à cette situation conflictuelle avec la mairie de Man, ont décidé de saisir les hautes autorités du pays, en l'occurrence le chef de l'Etat et son épouse Dominique Ouattara pour se faire entendre.


De son côté, le maire de la ville de Man explique que ce projet de marché de gros de ces femmes n’a obéi à aucune demande adressée à la mairie. 


Il fait savoir également que l’espace, propriété privée de dame Philomène est situé dans un quartier résidentiel qui jouxte une école qui est venue se plaindre chez lui. 


 

Aussi, le maire Fofana Aboubakar tout en démentant formellement le fait que ces femmes aient été brutalisé par les agents de la police municipale, explique que la mairie est déjà engagée dans la construction d'un marché de gros et qu'il ne comprend pas pourquoi dame Philomène et ses camarades s'entêtent à vouloir mettre en place un projet similaire qui de plus se situe dans un quartier résidentiel.


Jean Chrésus 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Man, bras de fer entre des femmes et la mairie dans la construction d'un marché de gros
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement