Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CONOR-FIF, Roger Ouégnin met déjà la pression sur Mme Gabala : « Privilégier  la qualité du travail à la vitesse pour le réaliser »
 

Côte d'Ivoire : CONOR-FIF, Roger Ouégnin met déjà la pression sur Mme Gabala : « Privilégier la qualité du travail à la vitesse pour le réaliser »

 
 
 
 11160 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 05 février 2021 - 15:27

Ouégnin et Mme Gabala mardi à Abidjan 


Les consultations entamées cette semaine entre le Comité de Normalisation (CONOR-FIF) et les dirigeants de clubs livrent déjà leurs  premiers secrets.


Le patron de l’Asec Mimosas, Me Roger Ouégnin, qui n’avait plus remis les pieds à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) depuis des années, a répondu à l’appel de Madame Dao Gabala Mariam , Matin Bléou, Simon Abé et Mme Mare-Lydie Bilé Aka.


Nous apprenons que, lors des échanges avec le CONOR-FIF, ce dernier en fin connaisseur des arcanes du football national et fort de ses 31 années d’expérience dans la gestion du club jaune et noir, a insisté sur les difficultés de la tâche et donc sur le temps nécessaire pour régler définitivement les problèmes de fond et tout remettre à plat.


 

« Voilà la vraie priorité et il ne faut pas se tromper d’objectifs quand certains insistent avant tout sur le respect de la durée du mandat fixée par la FIFA alors qu’eux-mêmes ont fait si peu avancer les choses au cours de leurs mandats successifs. Le temps importe peu. Qu’ils le prennent, leur a conseillé le Président du Conseil d’Administration, privilégiant la qualité du travail à la vitesse pour le réaliser. L’essentiel étant qu’à la fin de la mission du Comité de normalisation de la FIF, le football ivoirien soit prêt à affronter les défis de l’avenir avec des textes et des règlements clairs. Il y a peu de chances que cela soit possible à réaliser dans un délai de 11 mois. Mais quelle importance, s’ils réussissent à accomplir leur mission et que, dans le même temps, les acteurs du football ivoirien peuvent jouer, entraîner, supporter, arbitrer, soigner, commenter, diffuser ou encore diriger ? » rapporte le collaborateur direct de Roger Ouégnin, Benoit You, Directeur General de l’Asec Mimosas. 


Reste à savoir si le CONOR-FIF suivra ses conseils quand ont que la présidente Dao Gabala, indiquait le jeudi 21 janvier 2021 lors de son installation, que son mandat prenait fin le 31 décembre 2021 comme suggérer par la FIFA et de relever. « « On ne peut pas aller à la CAN 2023 en étant sous normalisation, cela n’a pas de sens ».


La mission du CONOR-FIF qui repose sur les valeurs de, la confiance, la responsabilité citoyenne et le professionnalisme, est d’ordre, de Gouvernance (Affaires courantes), juridiques (revue des textes) et surtout par la mise en place d’une commission électorale, pour élire un nouveau président en remplacement du défunt Augustin Sidy Diallo.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CONOR-FIF, Roger Ouégnin met déjà la pression sur Mme Gabala : « Privilégier la qualité du travail à la vitesse pour le réaliser »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Doucement ou dépêchez-vous, on est pressé... Il faut nettoyer cette institution des mafiosi qui l'ont souillés et ont mis notre foot dans le coma dans la foulée... On observe...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'attitude de Laurent Gbagbo vis à vis de Simone Gbagbo à son retour est-elle décévante ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Vous attendiez vous à voir un Laurent Gbagbo aussi affaibli à son ret...
 
2126
Oui
61%  
 
1211
Non
35%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement