Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Depuis Sakassou, le Ministre de la Réconciliation  martèle : « Le sang a trop coulé et ça ne peut pas continuer comme ça »
 

Côte d'Ivoire : Depuis Sakassou, le Ministre de la Réconciliation martèle : « Le sang a trop coulé et ça ne peut pas continuer comme ça »

 
 
 
 2361 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 février 2021 - 09:28

KKB jeudi à Sakassou 


Depuis sa nomination à la tête du Ministère de la Réconciliation Nationale, Kouadio Konan Bertin dit KKB, a entamé les consultations auprès des populations ivoiriennes en vue de réussir la mission à lui confiée par le Chef de L’Etat Alassane Ouattara.


C’est dans ce cadre qu’il s’est rendu jeudi à Sakassou dans le royaume Baoulé pour échanger avec ses parents.

Selon ses services, KKB a rencontré la Reine des Baoulé, Nana Akoua Boni 2.


Face à son auditoire essentiellement composé de chefs traditionnels, au foyer des jeunes de la ville, KKB a exhorté à la paix et au pardon à travers tout le pays.


 

« Depuis le coup d’État de 1999, le sang a trop coulé... Le temps du pardon est arrivé », a déclaré le ministre aux têtes couronnées baoulé avant d’annoncer qu’il était venu également leur confier sa mission en tant que ministre de la Réconciliation nationale.


« Si le président Alassane Ouattara a fait de moi le ministre de la Réconciliation nationale, c’est que c’est la reine des Baoulé qui est nommée, ministre de la Réconciliation nationale ainsi que les 39 chefs cantons et tous les chefs baoulé », a-t-il précisé.


Revenant sur les affrontements qui ont endeuillé la Côte d’Ivoire lors de la présidentielle dernière, KKB a aussi invité les chefs traditionnels à œuvrer de sorte que « le pays ne traverse plus jamais une telle situation ».


« Comment expliquer qu’après la mort d’Houphouët-Boigny, pour des divergences politiques, depuis 30 ans, nous continuons nos querelles ? Le sang a trop coulé et ça ne peut pas continuer comme ça. Posons-nous la question. Trop, c’est trop. Il y a un temps pour se battre et il y a un temps pour arrêter et faire la paix. Quels que soient les problèmes qu’on a pu se créer ou qu’on a pu vivre, on finira un jour par faire la paix, par nous entendre, par nous pardonner. Le temps du pardon est arrivé », a dit le ministre de la Réconciliation nationale.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Depuis Sakassou, le Ministre de la Réconciliation martèle : « Le sang a trop coulé et ça ne peut pas continuer comme ça »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
tu as raison kkb comme le président tu as compris faut bara laisser les gens qui préparent des fêtes, des comités d'accueil etccccc nous on est dans le concret
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ca dire ça à ton mandant Ouattara dans ce ministère farfelu. En effet, dis à ton mandant en boubou que lorsque y'a l'impunité et promotions de tueurs, déstabilisateurs et créateurs de gouvernement parallèle comme les microbes affi, mabrinet guikahuette, ce sang ne peut s'arrêter. Surtout quand Ouattara ce rénégat lui-même se moque des morts. Ton mandant Ouattara est devenu un vrai clown en boubou blanc non-immaculé... On observe...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement