Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après les législatives à Bouaflé, Dr Lucien Lehi-bi , candidat du PDCI-RDA, digère mal sa défaite
 

Côte d'Ivoire : Après les législatives à Bouaflé, Dr Lucien Lehi-bi , candidat du PDCI-RDA, digère mal sa défaite

 
 
 
 8996 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 mars 2021 - 11:06

Dr Lehi Bi du PDCI et Koné Issiaka, candidat RHDP vainqueur du scrutin lors de la campagne des législatives à Bouaflé (Ph KOACI)


Les élections législatives passées, les mauvais perdants ne manquent aucune occasion pour affirmé qu'ils ont gagné le scrutin.


À Bouaflé, lors du scrutin législatif, l'on a déploré des violences dans la ville et certains bureaux de vote ont été saccagés.


Le scrutin législatif du 06 mars 2021 a rendu son verdict. Sans attendre que les résultats soient validés ou entérinés par la Commission Électorale Indépendante (CEI) les bons perdants, épris des idéaux de démocratie, ont eu l'élégance non seulement de reconnaître leur défaite, mais de féliciter leurs adversaires élus.


Le cas de Ouattara Dramane, candidat RHDP malheureux au Plateau, félicitant avant la fin du décompte son adversaire du PDCI-RDA , Sylvestre Emou, est retentissant d'éloquence et d'exemplarité. Il en va pareillement du cas du Ministre de la communication et des médias, Sidi Touré, candidat du RHDP battu à Béoumi par Maitre Jean Chrisostome Blessy, candidat du PDCI-RDA. Ces bons perdants devraient être imités par tous les candidats à une élection dans notre pays afin de permettre à notre démocratie de franchir un cap. Malheureusement, tous les perdants ne sont pas toujours de bons perdants.


À Bouaflé, Dr Lucien Lehi Bi, candidat PDCI-RDA, battu par Koné Issiaka, candidat RHDP au scrutin législatif, digère mal sa défaite en annonçant à cor et à cri qu'il est le vainqueur du scrutin alors que les résultats le contredisent. 


Débouté par les instances locales de la commission électorale indépendante, l'homme a ouvert le contentieux électoral et saisi le Conseil constitutionnel, juge de l'éligibilité. 


 

Si Dr Lehi bi est totalement fondé à saisir le Conseil constitutionnel, les manœuvres subversives auxquelles il s'est livré en vue d'entacher la sincérité du scrutin et de l'invalider en vue de le rependre sont déplorables et condamnables.


Il est, en effet, établi de sources concordantes et preuves à l'appui que le maire de Bouaflé a commis des hommes en vue de saccager les bureaux de vote et empêcher la proclamation des résultats si leur tendance est en sa défaveur. Et c'est ce qui fût constaté. Somme toute, les forces de sécurité ont pu circonscrire ces assauts et annihiler ce projet sombre.


Interrogé sur cette affaire, Diaby Karim, directeur de campagne du candidat du RHDP, a déploré l'attitude de mauvais perdant du Dr Lehi Bi, avant d'étaler les atouts qui ont permis au candidat du RHDP de remporter le scrutin dans la circonscription électorale de Bouaflé commune.


Il s'agit en amont d'un immense travail de proximité qui a permis de rencontrer plus de 150 associations et d'échanger avec toutes les couches socioprofessionnelles de la ville afin de recueillir leurs intentions de vote.


En aval, les grands projets de développement réalisés par le Président du RHDP, président de la République, Alassane Ouattara à Bouaflé ont largement pesé en faveur du candidat du parti présidentiel. 


''Le président Alassane Ouattara était à Bouaflé en septembre dernier. Il a fait beaucoup pour Bouaflé. Les populations ont voulu lui rendre hommage en choisissant son candidat'', explique Diaby Karim


Il invite le candidat malheureux à regarder l'intérêt supérieur des populations de Bouaflé et à accepter le résultat des urnes. Parlant des urnes cassées, il affirme que seuls les partisans du maire Lehi-bi qui ont détruit toutes les urnes dans le département de Bouaflé lors de la dernière présidentielle, sont responsables des destructions d'environ 20 bureaux de vote sur les 103 que compte la commune. 


 

Pour lui, les casseurs ont détruit les BV pour masquer leur défaite qui filait à l'horizon étant donné que leur bétail électoral n'a pu effectuer le déplacement jusqu'aux points de vote.


''Nous avons vu des véhicules du maire remplis de casseurs. La campagne s'est très bien déroulée dans la fraternité. Dr Lehi Bi du PDCI est venu à notre quartier général. Nous nous sommes rendus chez lui également. La fraternité doit toujours régner''', soutient Diaby Karim.


Le vainqueur déclaré de l'élection dans la circonscription électorale de Bouaflé commune, Koné Issiaka, abonde dans le même sens que son directeur de campagne. Il révèle la mise en œuvre d'une stratégie gagnante qui a mis en déroute les plans de son adversaire.


Koné Issiaka le tombeur du PDCI dans la capitale de la Marahoué et vainqueur déclaré de l'élection dans la circonscription électorale de Bouaflé commune Koné issiaka dit chico abonde dans le même sens que son directeur de campagne. Il révèle la mise en œuvre d'une stratégie gagnante qui a mis en déroute les plans de son adversaire. Kone Issiaka soutient avoir perdu les élections en 2018 face au même adversaire sans s'en plaindre parce qu'il a reconnu sa défaite. Il invite son adversaire a en faire autant au nom de la cohésion sociale et du vivre-ensemble. Les élections, conclut-il ne doivent pas nous diviser.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après les législatives à Bouaflé, Dr Lucien Lehi-bi , candidat du PDCI-RDA, digère mal sa défaite
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LICOUL2000
Les "dr" de l'ère Gbagbo où meme un Cp1 devenait docteur, vous me direz ça n'a pas beaucoup changer, à l'ENA faut payer et avoir des pistons.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Shock!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
mais jean chrésus c'est des mauvais perdant qui prennent les victoire au plateau a poy mais refusent la defaite on s'en garba d'eux qu'ils fassent leurs cirques
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ouiiii... C'est incroyable ça... Le RHDP a donné l'exemple de fair-play en ayant ses candidats pour LA PREMIÈRE FOIS dans l'histoire de notre pays appeler leurs opposants vainqueurs pour les féliciter. Mais les animaux frontistes et assimilés opposants du pdci ne font que de la distraction comme dans ce cas ou à Agboville... Merci au RHDP pour cette leçon pour l'Ivoirien nouveau... On avance...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement