Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  Un ministre limogé pour fausses informations
 

Liberia : Un ministre limogé pour fausses informations

 
 
 
 3360 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 24 juin 2021 - 14:23


Eugene Fahngon (ph)


Un changement est intervenu ce jeudi au Liberia au poste de vice-ministre de l’Information chargé de la presse et des affaires publiques. Le titulaire du poste a été limogé avec effet immédiat pour cause officielle de fausses informations liées à la Covid-19.


Selon la présidence libérienne, le Président George Manneh Weah, a relevé dans la soirée d’hier mercredi à Monrovia avec effet immédiat Eugene Fahngon, le vice-ministre de l'Information chargé de la presse et des affaires publiques, de son poste.


Comme cause de limogeage, la présidence a reproché au désormais ancien ministre Fahngon « la diffusion de fausses informations concernant la réponse du gouvernement à la pandémie de la Covid-19 qui sévit actuellement le pays ».


Nouvelle nomination


 

En remplacement du vice-ministre limogé, Weah a nommé ce jeudi 24 juins 2021 Jarlawah Tonpo comme le nouveau vice-ministre de l'Information chargé de la presse et des Affaires publiques.


Jusqu’avant sa nomination ce jeudi, Tonpo officiait en tant que directeur de la presse et des affaires publiques au Sénat libérien. La nomination du nouveau vice-ministre de l’Information devra être confirmée par le Sénat libérien.


Causses antérieures du limogeage


En dehors des fausses informations dont a fait cas la présidence pour justifier le limogeage, il s’avère que Fahngon est critique envers la gestion du pays. Il a présagé le mardi dernier que l'héritage du Président Weah risque d'être compromis suite aux mesures insuffisantes prises par le gouvernement contre la Covid-19.


 

Lors d’une émission en direct sur Facebook, Fahngon a déclaré que Weah est mal conseillé par les membres de son cabinet sur la réalité actuelle du pays face au coronavirus dans le pays. En plus de cette remarque, le même ministre a émis une crainte en décembre 2020 suite à la sénatoriale perdue par le parti CDC au pouvoir dans le Montserrado que Weah ne peut pas être réélu en 2023 s'il continue de miser sur sa popularité.


En tout et pour la continué de la gestion du pouvoir selon son programme d’action, le Président libérien a averti les membres de son administration qu’il n'hésitera pas à remercier tout membre qui tenterait de saper la politique gouvernementale établie.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Liberia : Un ministre limogé pour fausses informations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement