Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire un homme battu à mort au commissariat de Soubré il y a un an, le commissaire et tous les policiers mis en cause déférés
 

Côte d'Ivoire : Affaire un homme battu à mort au commissariat de Soubré il y a un an, le commissaire et tous les policiers mis en cause déférés

 
 
 
 5196 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 juillet 2021 - 10:01

Armand Bailly à droite, l'homme battu à mort au commissariat de Soubré


L'affaire avait secoué la ville de Soubré en avril 2021. En effet, Armand Bailly, concubin de dame KM, qui avait été placé en garde à vue le 18 avril 2021 pour avoir manifesté une jalousie après que sa compagne soit rentrée plus tard que prévue d'une balade a été battu à mort au commissariat de police de Soubré.


Plus d'une année après cette affaire rocambolesque qui impliquait des policiers, KOACI apprend de sources proches du tribunal militaire d'Abidjan que le commissaire et les policiers mis en cause ont tous été déférés.


C'est suite à une enquête ordonnée par le commissaire du Gouvernement Ange Kessy que l'expert médico-légal conclut à une mort violente due à un traumatisme cérébral consécutif à des coups faits par des objets contondants.


 

Devant les résultats de cette enquête, le Commissaire du Gouvernement a ordonné au directeur de la police criminelle de déférer tous les policiers en service le jour du drame au commissariat de police de Soubré pour coups mortels, complicité de coups mortels, non-assistance à personne en danger, violation de consignes de l'arme, etc...


Il s'agit entre autres du Commissaire de 2e classe B.V, du Capitaine A.A.M, du Lieutenant D.A, du Lieutenant C.A et du Sergent K.K.Y.


Ces derniers répondront de leurs actes devant la juridiction compétente, nous informe-t-on.


Jean Chrésus, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire un homme battu à mort au commissariat de Soubré il y a un an, le commissaire et tous les policiers mis en cause déférés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
BRAVO ! Ange Kessy.... Vous avez mes encouragements, même si vous traînez de petits bruits de casseroles... Beaucoup d'éléments de nos forces de l'ordre se croient tout permis et au-dessus de la loi, surtout dans les villes de l'intérieur.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter