Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Songon-Agban le lotissement de  « Songon-Agban Bité » au centre d'un conflit de propriété entre Atchan et Attié
 

Côte d'Ivoire : Songon-Agban le lotissement de « Songon-Agban Bité » au centre d'un conflit de propriété entre Atchan et Attié

 
 
 
 10938 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 août 2021 - 17:36

Les propriétaires terriens (ph)


Les jours à venir risquent d’être sombre à Songon-Agban Attié 2. Des signes de probables échauffourées entre Atchan et Attié où il pourrait y avoir de nombreuses victimes sont apparents.


C'est du moins ce qui ressort de la colère exprimée par les propriétaires terriens de Songon-Agban lors d’une rencontre de crise qui s’est déroulée à la chefferie du village.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


A l’origine du courroux de ces derniers, la violation de leur droit de propriété coutumière sur le lotissement dénommé ‘’Songon-Agban Bité II’’ par l’ex-équipe dirigeante de la communauté hôte Attié du village de Songon Attié 2 avec à sa tête, Nanan Loba Moussan Barnabé.


De plus, ce qui choque les Atchan de Songon-Agban et qui de leur point de vue, frise la foutaise et la violation d’accords ancestraux, c’est le fait que ces Attié à qui leurs ancêtres ont octroyé un lopin de terre pour s’y abriter en vue d’accomplir les tâches de manœuvres dans les plantations des Ebrié, en viennent à se proclamer propriétaires terriens sur les terres des Atchan. Une situation que les populations d’Agban n’entendent pas admettre et se disent prêts à défendre, même au prix de leur vie leurs biens domaniaux.


« Nous avions hébergé ces Attié depuis le temps de nos parents. Ils étaient avec nous dans ce village. Et pour pouvoir travailler dans nos champs, on a préféré les mettre un peu à l’écart. Par le passé, quand ils choisissent leur chef de communauté, ils viennent le présenter d’abord à nos parents et quand nos parents attestent, ce dernier exerce comme un chef de communauté et non un chef de village, car il dépend toujours du village. Malheureusement, sous l’ancien régime et avec l’assistance de la ministre Ohouochi Clotilde, le chef de communauté qu’est Loba Moussan Barnabé a eu un arrêté préfectoral et c’est avec cet arrêté qu’il brandit à tout le monde et c’est à partir de cet arrêté qu’il s’auto proclame propriétaire terrien. Le village a initié un lotissement de 500 Hectares dénommé Songon Agban-Bité depuis 2015. Ce qui cause aujourd’hui le problème, c’est que toutes les attestations que nous, la chefferie de Songon-Agban présentons sur toute la parcelle de Songon Agban Attié 2, qui est d’ailleurs une parcelle appartenant au village de Songon-Agban, ne passent pas au ministère et c’est pour les Attié à qui on a accordé un asile qui passent. Nous disons non. Présentement nous sommes à la Cour de cassation pour cette affaire que nous considérons comme des futilités», a martelé AKE Pierre Ako, Secrétaire général de la chefferie sortante de Songon-Agban.


 

Cette situation qui prévaut en ce moment à Songon-Agban Attié 2, les populations de Songon Agban l’imputent-elle à une négligence des responsables du ministère de la construction.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


«Quand ils ont fini le lotissement de Songon-Agban Bité, les guides ont été déposés au ministère. On attendait tous la convocation du ministère qui n’est jamais arrivée. Et après on apprend par la Direction des services juridiques du ministère de la construction que c’est Songon-Agban Attié 2 qui doit signer les attestations du lotissement Songon Agban Bité parce qu’il est près du terrain. Et c’est une chose que le Directeur juridique d’alors, M. Kaba devait nous appeler pour en discuter», se désole le gestionnaire du foncier, Gran Etienne AKRE.


Si l’équipe dirigeante sortante a eu recours, pour cette affaire, à la voie juridique, celle montante n’entend pas y aller de la voie pacifique pour régler cette situation. 


«Nos ainés les Dougbô eux sont passés par la voie juridique pour tenter de régler cette affaire, mais nous n’allons pas passer par leur méthode. Si les Dougbô nous laisse le pouvoir et que c’est Attié qui doit continuer de signer nos papiers, ça sera une calamité. Si les autorités veulent que le sang coule à Songon-Attié, ça aura lieu puisqu’on ne peut pas accepter que les Attié vendent nos terres comme ils veulent, les baoulés vendent nos terres comme ils veulent, les Mossi vendent nos terres comme ils veulent. », ont prévenu les populations de Songon Agban.


Enfin, ces derniers dénoncent beaucoup de malversations opérées sur leurs terres par des «parvenus » de connivence avec des agents du ministère de la Construction et interpellent le Président de la république, le Ministre-gouverneur du District d’Abidjan ainsi que le Ministre de la Construction sur la question à l’effet de leurs permettre de rentrer en possession de leurs biens domaniaux.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Par ailleurs, toutes nos tentatives pour joindre le chef débouté de Songon-Attié 2 se sont soldées par un échec.


«Le chef du village n'est pas l'opérateur et je ne peux pas vous donner le numéro du chef. Appelez l'opérateur », a indiqué par voie téléphonique, Timothée, le Secrétaire général du chef déchu de Songon-Agban Attié 2.


Nous apprenons enfin que des dossiers signés par la chefferie déchue sont en bonne voie au ministère de la Construction et en cours d'obtenir l'ACD au moment où les parties Atchan et Attié, sont en Cour de cassation.


Wassimagnon 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Songon-Agban le lotissement de « Songon-Agban Bité » au centre d'un conflit de propriété entre Atchan et Attié
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter