Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Aussitôt ouvert, le procès de l'assassinat de Sankara renvoyé au 25 octobre
 

Burkina Faso : Aussitôt ouvert, le procès de l'assassinat de Sankara renvoyé au 25 octobre

 
 
 
 1872 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 octobre 2021 - 17:32

Vue des accusés présents au procès dont le général Gilbert Diendere au premier plan (pH)



Le dossier ministre publique contre l’ancien président burkinabé Blaise Compaoré et 13 autres, poursuivis pour l’assassinat du père de la révolution Thomas Sankara et douze autres, s’est ouvert ce lundi matin devant le tribunal militaire de Ouagadougou avant d’être aussitôt renvoyé. 


Parmi les 14 accusés, douze étaient présent dont le général Gilbert Diendere, qui purge déjà une peine de 20 ans pour la tentative de coup d’État en septembre 2015. 


Les deux principaux accusés, Blaise Compaore et l’adjudant chef Hyacinthe Kafando n’ont pas répondu présents. 


En exil en Côte d’Ivoire depuis sa chute du pouvoir en 2014, Blaise Compaore et ses avocats avaient déjà manifesté à travers un communiqué leur intention de ne pas de présenter au procès devant une juridiction d’exception et inféodée au régime en place. 


 

A l’ouverture du procès, fut tentée d'être composée la juridiction en désignant trois juges assesseurs, plusieurs d’entre les officiers retenus comme juges assesseurs au titre de l’année en cours s'étant autorécusés pour des raisons d’impartialité, eu égard aux relations qu'ils ont eu avec certains accusés. 


Après plusieurs suspensions, le tribunal qui est finalement parvenu à être composé, a été saisi d’une requête de renvoi d’un mois par deux avocats de La Défense, expliquant n’avoir pas eu suffisamment de temps pour connaître du dossier afin de défendre au mieux leurs clients. 


Il en est de même pour l’agent judiciaire de l’état Gnanou Karfa qui a également demandé un renvoi pour lui permettre de rendre connaissance du dossier où on Etat est cité comme responsable civil par des accusés. 


Reconnaissant que ces avocats ont eu accès au dossier, il y a un peu plus d’un mois, alors certains de leurs confrères sont dans la procédure depuis cinq ans, le parquet militaire a consenti au renvoi, mais pour une durée de deux semaines. 


Le tribunal a alors accédé à cette requête, renvoyant l’audience au lundi 25 octobre à 9 h 00. 


 

Saluant le renvoi, Me Kopio Moumouni, un avocat de la défense, a estimé qu’il permettra la bonne administration de la justice. 


Les avocats de la partie civile ont trouvé ce renvoi de deux semaines raisonnable. 



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Aussitôt ouvert, le procès de l'assassinat de Sankara renvoyé au 25 octobre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Le tout puissant Blaise compaore 27ans au pouvoir devrait saisir l’occasion pour aller répondre devant la justice burkinabé pour montrer qu’il est vraiment un HOMME et non un cafard qui se cache éperdument dans l’obscurité de l’arbre et son écorce. Puaahhhh c’est un homme ça ??????? Même un chien bien apprivoisé vaut respect que ce criminel de Blaise compaore.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement