Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : FITKD, 6 candidats sur les 7 en lice dénoncent plusieurs irrégularités substancielles liées au processus
 

Côte d'Ivoire : FITKD, 6 candidats sur les 7 en lice dénoncent plusieurs irrégularités substancielles liées au processus

 
 
 
 1042 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 octobre 2021 - 13:40

les conférenciers à Koumassi (Ph KOACI)


L'Assemblée générale élective du 30 octobre prochain risque de ne pas avoir lieu à ladite date.


Ce, parce que six candidats sur les sept en lice, réunis en coalition dont les Maîtres Alain Zunon, Patrice Remarck, Appolos Lelou, Bathily Tahirou, Soumahoro Ibrahima et Amadou Keita ont dénoncé au cours d'un point de presse, tenu hier mercredi 27 octobre 2021 à Abidjan -Koumassi, plusieurs irrégularités dans le processus électoral.


"Soucieux de la bonne tenue du scrutin de la prochaine élection du président de la FITKD, venons, par la présente motion conjointe, traduire nos vives protestations contre le processus électoral en cours conduit par le Comité Directeur sortant.


 

En effet, nous dénonçons fermement et unanimement plusieurs irrégularités substantielles que nous avons constatées et relevées, ou qui nous ont été rapportées par la grande majorité des Présidents de clubs et Maîtres de salles, au cours de nos différentes tournées de campagne électorale sur l’étendue du territoire national.", peut-on lire dans la motion de protestation des 6 candidats lue par Maître Achille Aka 


Aussi, la coalition a-t-elle fait plusieurs recommandations À savoir, la relève de la CERD de toutes attributions liées à la conduite du processus électoral de l’élection du Président de la FITKD ; la mise en place, sans délai, d'une Commission Paritaire, composée d’un représentant de chaque candidat; le toilettage minutieux de la liste des clubs et maîtres de salles votants doit être effectué dans les meilleurs délais par la Commission Electorale Transparente et Impartiale; la proscription de tout vote par procuration au cours du scrutin; le passage par vote à bulletin secret du quitus du Comité Directeur.


Enfin, la coalition exige l'arrêt au soir du 30 octobre 2021 des activités du comité Directeur sortant ainsi que le vote à bulletin unique et secret pour tous.


Avec de telles exigences qu'a brandi la coalition, forte de la quasi majorité des taekwondo-in, il est clair que le scrutin prévu dans trois jours risque de ne pas se dérouler.


Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : FITKD, 6 candidats sur les 7 en lice dénoncent plusieurs irrégularités substancielles liées au processus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement