Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Enseignement supérieur, à peine mis sur pied, un syndicat déterminé à ne plus admettre de salaires impayés pour un seul enseignant
 

Côte d'Ivoire : Enseignement supérieur, à peine mis sur pied, un syndicat déterminé à ne plus admettre de salaires impayés pour un seul enseignant

 
 
 
 3884 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 06 novembre 2021 - 16:13

Les responsables du MODDEP-CI ce samedi à Cocody (Ph KOACI)


L’univers des mouvements syndicaux du secteur de l’enseignement supérieur enregistre un nouvel entrant.


Il s’agit du Mouvement de Défense des droits des Enseignants du Privé de Côte d’Ivoire (MODDEP-CI). La sortie officielle de ce syndicat qui se veut le dixième des enseignants des grandes écoles et Universités privées s’est faite ce samedi 6 novembre 2021 au cours d’une Assemblée Générale  tenue dans un complexe hôtelier d’Abidjan-Cocody, comme constaté sur place par KOACI.


Avec Mr Franck Wilfried Kouia porté par ses pairs comme premier Secrétaire Général National de ce mouvement qui s’engage à défendre et lutter pour la cause des enseignants au sens véritable du terme. 


En présence de plusieurs responsables de centrales syndicales, le secrétaire général national Franck Wilfried Kouia, à peine investi, a engagé ses camarades à la tâche tout en précisant que son mouvement entend pratiquer le syndicalisme autrement. 


 

«Aujourd’hui, il est temps de nous mettre au travail et important de nous organiser pour notre bien être. Le syndicalisme est sacrificiel et un syndicat ne dépend pas d’un patronat quelconque. Le syndicat n’est pas violent », a lancé à l’endroit de ses camarades, le Secrétaire général Franck Wilfried Kouia.


Pour les membres de ce nouveau syndicat des enseignants du supérieur privé, il ne sera plus question de pratiquer le syndicalisme estudiantin caractérisé par les grèves intempestives mais il s’agira d’un syndicalisme professionnel qui n’usera de la grève comme dernier recours de protestation.


La mise sur pied de son mouvement syndical, a tenu à préciser le premier responsable du MODDEP-CI, répond à un objectif de renouer la confiance entre les enseignants du supérieur privé.


«Les enseignants du supérieur privé ont perdu la confiance des syndicats. Et le MODDEP-CI veut parvenir à faire revenir ce climat de confiance entre les enseignants et leurs syndicats. Après la sortie du MODDEP-CI, on ne veut plus entendre qu’un établissement reste devoir à ne serait-ce qu’un seul enseignant.», a martelé le secrétaire général du Mouvement de Défense des droits des Enseignants du Privé de Côte d’Ivoire.


 

Engagés à revaloriser le statut social des enseignants, Kouia et ses camarades du MODDEP-CI ont, enfin, appelé les autres syndicats de leur secteur à un "syndicalisme diplomatique".


Jean Chresus, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Enseignement supérieur, à peine mis sur pied, un syndicat déterminé à ne plus admettre de salaires impayés pour un seul enseignant
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso : Roch Kaboré vous apparait-il comme un Président faible?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Football, la CAN 2021 vous interesse-t-elle ?
 
3132
Oui
61%  
 
1935
Non
37%  
 
109
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter