Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour Issiaka Diaby, l'UGN ne doit pas prendre exemple sur l'association des cadres des lagunes
 

Côte d'Ivoire : Pour Issiaka Diaby, l'UGN ne doit pas prendre exemple sur l'association des cadres des lagunes

 
 
 
 5959 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 novembre 2021 - 14:51

Issiaka Diaby




L’Assemblée générale constitutive de l'Union fraternelle des cadres et élus du Grand Nord (UGN) de Côte d'Ivoire aura lieu du 12 et 13

novembre prochains à Korhogo. En attentant la naissance de cette organisation de la société civile, les réactions fusent de partout.


Certaines personnes sont contre la création de l’UGN tandis que d’autres saluent sa naissance en espérant que ses cadres s’occuperont de leur jeunesse au lieu de simplement se regrouper en association.


C’est le cas d’Issiaka Diaby, Président des victimes en Côte d’Ivoire qui encourage, les cadres à mener plus d’actions en faveur de la réinsertion des jeunes.


« La loi permet la création des associations, pour défendre les droits essentiels de ses membres. C’est pourquoi, il y a plusieurs associations dont celle des Libanais, Agadir, l'association des ressortissants de la CEDEAO, les Burkinabé ont leur association, ceux Niger également. Il y a l'association des cadres du centre, des cadres de l'Ouest. Je ne comprends pas pourquoi des personnes peuvent s'opposer à la création de l'Association des cadres du Grand Nord. Même dans nos villages, les associations existent. Si des personnes veulent fédérer pour mettre en place l'Association des cadres du grand nord. Peut-être que c'est pour dynamiser leurs actions. Certaines personnes n'ont pas le droit de dire qu’elles ne sont pas d’accords pour que des personnes s'associent. C'est antirépublicain, c’est antihumanisme », a expliqué, Issiaka Diaby.


Le Président du Collectif a affirmé que depuis l'ère Houphouët-Boigny, les associations existent malheureusement, les personnes à la tête de ces organisations ne sont pas gentilles.


 

« Les responsables de ces associations sont méchants et ce sont des associations de sorciers qu’ils créent parce qu'ils ne font rien pour leur région et les jeunes déscolarisés », a-t-il déploré.


Issiaka Diaby a pris l’exemple sur l'association des cadres des lagunes. Selon lui, les cadres sont bien organisés sur le plan traditionnel, mais ils ont démissionné, parce qu’ils n'ont pas voulu aider les jeunes pour leur épanouissement, leur développement et leur réinsertion sociale.


« Ils sont méchants. Les terrains vendus par les Ebrié à Abidjan sont des centaines de milliards. Est-ce que ces cadres ne pouvaient pas

organiser ces villages qui vendent leurs terrains et créer un fonds pour que les jeunes déscolarisés puissent s’occuper de l'activité de

la pêche. Aujourd'hui ce sont les Italiens qui ont des usines de thon au port d'Abidjan. Les jeunes déscolarisés font des emplois précaires, gardiennage, agents de mairie », a-t-il dénoncé », s’est-il justifié.

Son souhait est que l'Union fraternelle des cadres et élus du Grand Nord (UGN) vienne en aide aux jeunes du nord en motorisant l’agriculture.


« Le tracteur agricole neuf coûte 14 millions de FCFA. Est-ce que les cadres ne peuvent pas acheter des dizaines pour les jeunes. Puisqu'ils achètent pour leurs maitresses des véhicules de 45 millions de FCFA et des maisons de 150 millions de FCFA. Ils ont des milliards dans leurs comptes », a révélé, M. Diaby.


 

Selon lui, les cadres qui veulent se regrouper doivent revoir leur copie en privilégiant l’insertion sociale de la jeunesse, afin de la faire profiter des retombées de l’Association.


« Les jeunes n'ont rien. Je trouve que c'est méchant, c'est de la sorcellerie. Il y a plus important de s'opposer à des personnes qui veulent créer leur association. Il faut que les cadres prennent conscience, ils ont été aidés, il faut qu'ils aident les jeunes déscolarisés. Les jeunes ivoiriens méritent mieux que cela. Ils sont réduits à la gestion des cabines téléphoniques. Les Ivoiriens ont perdu la gestion de l'économie sociale de leur pays », a conclu, le Président du CVCI.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour Issiaka Diaby, l'UGN ne doit pas prendre exemple sur l'association des cadres des lagunes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
C'est bien votre droit. Peut être si Président est membre, tu vois ça fait des jaloux.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter