Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Rentrée judiciaire de la Cour d'appel d'Abidjan, le nouveau Procureur porte ses actions sur les litiges fonciers
 

Côte d'Ivoire : Rentrée judiciaire de la Cour d'appel d'Abidjan, le nouveau Procureur porte ses actions sur les litiges fonciers

 
 
 
 5966 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 novembre 2021 - 15:03

Tahirou Dembélé et les magistrats de la Cour d'appel ce vendredi à Abidjan (ph KOACI)




La rentrée solennelle de la Cour d'appel d'Abidjan a eu lieu aujourd'hui au cours d'une audience présidée par Tahirou Dembélé, premier Président de cette Cour en présence du Directeur de Cabinet du ministre de la Justice Garde des Sceaux.


Cette cérémonie a été marquée par la présentation et l'installation dans ses fonctions du nouveau Procureur général près de la Cour d'appel d'Abidjan. Il s'agit du Magistrat hors hiérarchie, Daffo Gnaba Jonas précédemment Procureur général de la Cour d'appel près du tribunal de Daloa, en remplacement de Lebry Marie-Leonard.


Quatre Présidents de chambre, un avocat général, un conseiller et un substitut général ont été installés dans leurs fonctions. Ces magistrats au siège de la Cour d'appel et au Parquet général près de ladite Cour ont été nommés le 9 septembre 2021 par le chef de l'Etat ivoirien.


Enfin seize magistrats et auditeurs de justice aux Cours d'appels, sièges de tribunaux de première instance ont prêté serment en présence du premier Président de la Cour d'appel d'Abidjan.


La rentrée judiciaire marque la reprise des activités de la Cour d'appel. Le Procureur général auprès de la Cour d'appel d'Abidjan a à l'occasion fait le bilan de l'année écoulée, tout en rendant hommage à son prédécesseur qui selon lui a abattu un travail titanesque.


Le Magistrat hors hiérarchie a promis entretenir des relations de respect de la loi avec le barreau.


Daffo Gnaba Jonas a dénoncé les insécurités liées aux transactions immobilières qui ont pignon sur rue à Abidjan.


 

Selon lui, ces faits l'interpelle et ses actions porteront sur le foncier. Il a annoncé la poursuite de toute infraction désarculant la société.


"Si les titres de propriété étaient inattaquables ce n'est plus le cas aujourd'hui", a promis, le Procureur général près de la Cour d'appel.


Au nom des avocats, le Bâtonnier du barreau de Côte d'Ivoire a déploré le manque de confiance entre la justice et le justiciable. Selon lui, la société ivoirienne est en crise, le droit avec elle.


"Le citoyen doit avoir confiance en sa justice. La justice doit être rendue. Les gens se plaignent que la justice est lente. On reproche aux juge de ne pas être indépendant et impartial et corrompu", a mentionné le Bâtonnier.


Il a réaffirmé que la justice retardée équivaut à un déni de justice et a appelé à l'indépendance du juge.


Le Bâtonnier a fait cas de l'immixtion du politique dans la justice et en définitif a demandé aux juges d'être juste et de prendre le courage d'être juste devant Dieu.


L'audience solennelle de ce jour était un concentré de trois événements. Il s'agit de la traditionnelle cérémonie de rentrée judiciaire à laquelle sont jointes l'installation et la réception de serments de magistrats.


 

Tahirou Dembélé, premier Président de la Cour d'appel d'Abidjan a demandé aux nouveaux magistrats de se mettre au travail, car une carrière ne s'improvise pas, elle se construit.


"Vous aurez besoin de recourir très souvent à votre serment comme de façon solitaire pour vous bâtir une solide carrière. Vous avez aussi des modèles parlant et vivants ici présents dans cette salle dont vous deviez vous inspirer", a-t-il conseillé.


La rentrée judiciaire invite le premier Président de présenter le bref bilan de ses activités de l'année judiciaire finissante et d'annoncer les couleurs pour celle qui s'ouvre.


Selon lui, à la clôture de l'année judiciaire 2020-2021, la Cour d'appel d'Abidjan totalise 1720 décisions rendues en matière civile et commerciale, 869 arrêts en matière sociale, 1070 en matière correctionnelle, 593 en matière d'instruction, 447 ordonnances de retrait. Soit au total 4442 décisions rendues sur 6748 dossiers reçus. Ce qui représente 62,86% auxquelles il convient d'ajouter 722 ordonnances et requêtes traitées sur un total de 743 reçus soit un total de 97, 17%.


"Ce résultat est fort satisfaisant. Mais surtout, il est à mettre à l'actif de mon prédécesseur Ally Yéo désormais Procureur général près la Cour des comptes pour avoir pris fonction en cours d'année judiciaire. Nous n'avons fait de poursuivre l'œuvre qu'il avait si bien entamée ", a conclu, Tahirou Dembélé.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rentrée judiciaire de la Cour d'appel d'Abidjan, le nouveau Procureur porte ses actions sur les litiges fonciers
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Un groupe d'intellectuels composés á 99% de corrompus
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter