Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 5è RGPH 2021, le PDCI RDA lance un appel au gouvernement et lui demande d'autoriser une deuxième prolongation
 

Côte d'Ivoire : 5è RGPH 2021, le PDCI RDA lance un appel au gouvernement et lui demande d'autoriser une deuxième prolongation

 
 
 
 5736 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 06 décembre 2021 - 17:53

Niamkey Koffi ce lundi à Abidjan (Ph)



Une réunion convoquée par Mme le Ministre du Plan et du développement et M. le ministre gouverneur du District Autonome d’Abidjan a fait le triste constat d’un taux d’enrôlement de 45 pour cent dans le District Autonome d’Abidjan en ce qui concerne le cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitat de la Côte d’Ivoire, le RGPH 2021.


Le PDCI-RDA fait également le constat qu’à la date d’aujourd’hui, le taux de couverture est très faible. Ce qui dénoterait que la campagne de sensibilisation nécessaire pour susciter une forte adhésion des populations n’a pas été suffisante. 


Le parti a exprimé ce lundi 06 décembre 2021 ses préoccupations et attirer l’attention de tous, communautés nationales et internationales, sur les dysfonctionnements ont impacté négativement cette importante opération démographique et statistique de notre pays.


Le PDCI-RDA rappelle que le RGPH est une opération anonyme et purement démo-statistique visant à déterminer toutes leurs caractéristiques sociodémographiques (conditions de logement, effectif, âges, occupation, niveau d’instruction, état matrimonial, le sexe, etc.) et à collecter les informations relatives aux conditions de vie des populations (accès à l’eau potable, à l’électricité, internet, médias etc.) Les données recueillies à travers cette opération de dénombrement de la population sont obtenues à travers un questionnaire administré à des personnes dont les réponses et les identités sont simplement déclaratives.


 

« En aucun cas donc, le RNPP, qui est un fichier d’identification, ne peut être bâti à partir d’un fichier « sans nom » donc anonyme, résultant du RGPH soumis au secret statistique.  Quant au RNPP, il se fonde sur les informations relevant de l’Etat civil des personnes, car l’état civil est ce qui matérialise, pour chacun, la naissance administrative après la naissance biologique et fait de chaque individu le citoyen d’un territoire donné. Le PDCI RDA appelle l’attention d’une part, de la Communauté nationale en l’occurrence, les partis politiques, la société civile et d’autre part, celle de la communauté internationale sur le fait, qu’il n’est pas possible de constituer un fichier appelé RNPP à partir des données du RGPH dont on ne peut, en conséquence, extraire la liste électorale », a indiqué Niamkey Koffi , coordonnateur général du parti.


Il observe, en outre, qu’en dépit du prolongement de la phase du dénombrement de la population, cette opération RGHP 21 risque d’avoir un taux de couverture relativement faible, malgré son coût élevé estimé à plus de 29 milliards de F CFA.


« Au regard de la réalité du terrain, le PDCI RDA lance un appel au gouvernement et lui demande d’autoriser une deuxième prolongation tout en prenant surtout toutes les dispositions techniques, technologiques, logistiques et organisationnelle nécessaires pour atteindre les objectifs de cette importante opération », a—t-il lancé.


 Le PDCI-RDA lance également un appel aux populations non encore recensées et leur demander de recevoir et d’interpeller les agents recenseurs ou d’appeler l’INS pour réclamer les agents, car le RGPH est un outil de développement nécessaire pour tout Etat qui met l’HOMME au centre du développement comme l’a enseigné le père fondateur du PDCI RDA qui parlait de Développement pour l’Homme, de l’Homme, par l’Homme.


 

Pour conclure, le PDCI RDA réaffirme qu’en aucun cas, le RGPH ne peut constituer la base du RNPP de la Côte d’Ivoire. C’est tout à fait le contraire. Avec un BON RNPP, la Côte d’Ivoire n’aura plus besoin de faire de RGPH classique si coûteux et si compliqué. Comme dans des pays développés, ce sont de simples enquêtes de couverture qui seront nécessaires pour consolider le RNPP, en vue de son exploitation à des fins démo-statistiques.


« Le PDCI RDA invite, dès lors, les autorités en charge de cet important outil, à veiller à l’exhaustivité de cette opération qui, seule peut en garantir la bonne qualité », a-t-il conclu.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 5è RGPH 2021, le PDCI RDA lance un appel au gouvernement et lui demande d'autoriser une deuxième prolongation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
De toute façon, vues les réalités du terrain qui freinent un recensement optimal et exhaustif, le gouvernement n'a pas d'autre choix que de prolonger une seconde fois. Mais, avec leurs suiveurs de mouton ou rien, attendons de voir si les injures ne suivront pas cette suggestion constructive après celle du PPA-CI.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter