Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : La situation sécuritaire en examen au conseil supérieur de la défense nationale
 

Burkina Faso : La situation sécuritaire en examen au conseil supérieur de la défense nationale

 
 
 
 2601 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 18 décembre 2021 - 19:54


Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a réuni ce samedi le Conseil supérieur de la défense nationale (CSDN) en vue d'examiner la situation sécuritaire nationale marquée par une recrudescence des attaques terroristes, selon un communiqué de presse. 


Cette session intervient à l’issue des changements majeurs opérés par le président du Faso au sein de l'exécutif, avec la nomination d'un nouveau Premier ministre, la formation d'un gouvernement resserré et de combat, et des remaniements importants au sein de la haute hiérarchie militaire.


C’est donc un Conseil supérieur de la défense nationale fortement renouvelé qui s'est réuni autour des enjeux sécuritaires du moment, avec à la clé, des orientations pour un meilleur engagement des forces dans la guerre contre le terrorisme. 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Violences de la présidentielle 2020, les responsables politiques doivent ils être jugés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Jean-Louis Gasset nouvel entraineur des éléphants, bon choix?
 
959
Oui
22%  
 
3269
Non
74%  
 
169
Sans Avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : La situation sécuritaire en examen au conseil supérieur de la défense nationale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter