Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Fêtes de fin d'année, depuis Dabou, le ministère du Commerce et le CNLVC «mettent en garde » les commerçants contre les spéculations des prix
 

Côte d'Ivoire : Fêtes de fin d'année, depuis Dabou, le ministère du Commerce et le CNLVC «mettent en garde » les commerçants contre les spéculations des prix

 
 
 
 2739 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 décembre 2021 - 22:47

Le ministère du Commerce et de l’Industrie et le Conseil National de Lutte contre la Vie Chère (CNLVC) ont dans le cadre de leur mission de veille des prix, effectué ce jour, une descente dans plusieurs commerces de la ville de D’Abou.


Cette visite a pris fin dans le marché principal de la ville. Dr Ranie-Didice Bah-Koné, Secrétaire exécutive CNLVC a à l'occasion lancé un appel pour des fêtes de fin d'année "solidaire".


Au terme de la visite, la Secrétaire Exécutive a obtenu l'engagement ferme des commerçants de ne pas spéculer sur les prix et ils ont promis sensibiliser leurs collègues à l'effet de pratiquer des prix normaux durant les fêtes de fin d’année.


Dr Reine-Didice Bah-Koné a invité les commerçants de Côte d'Ivoire à partir de Dabou à ne pas s’adonner à la surenchère des prix, car selon elle, la célébration des fêtes de fin d'année ne doit aucunement faire le nid des spéculations dans les marchés, grandes surfaces et autres surfaces de commercialisation.


 

«Notre législation est claire, toute pratique spéculative est punie par la loi. Les pratiques spéculatives ne peuvent pas avoir cours en Côte d'Ivoire. Et toutes les fois où cela a été observé, le Gouvernement a immédiatement agi »


Selon elle, les contrevenants s'exposent à trois types de sanctions. Il s'agit des sanctions administratives, pécuniaires et des poursuites judiciaires.


Koizan Aimé, Directeur général du Commerce Intérieur a demandé aux commerçants de s’abstenir d’augmenter les prix et a au passage indiqué que le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a pris des mesures pour d'une part, veiller au respect des prix et d'autre part, à l'approvisionnement sans discontinuité des marchés.


Notons que la délégation du ministère du Commerce et de l'industrie et du CNLVC a été reçue par le Préfet de région, Rémi Kanga N’Zi, par ailleurs président du Comité local de lutte contre la vie chère.


Pour rappel, placés sous la coordination du Secrétariat Exécutif du CNLVC, les Comités locaux de lutte contre la vie chère ont pour mission de veiller, au niveau local, à la mise en œuvre de la stratégie de lutte contre la vie chère du Gouvernement.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fêtes de fin d'année, depuis Dabou, le ministère du Commerce et le CNLVC «mettent en garde » les commerçants contre les spéculations des prix
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter