Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Religion, l'AMSCI s'adapte à la nouvelle marche de la communauté sunnite et devient le CODISS
 

Côte d'Ivoire : Religion, l'AMSCI s'adapte à la nouvelle marche de la communauté sunnite et devient le CODISS

 
 
 
 2631 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 23 janvier 2022 - 20:46


L'Association des musulmans sunnites en Côte d'Ivoire (Amsci) s’appelle désormais Conseil Suprême des Imams, Organisations et Structures Sunnites (CODISS). Il est présidé par Dr. Fadiga Moussa Al Farouk, qui porte dorénavant le titre de Scheikh Ahlous-Sounna la Scheikh Ahlous-Souna.


Le changement de dénomination a été opéré lors du 1er congrès extraordinaire de cette structure Islamique qui s’est tenue du vendredi 14 au dimanche 16 janvier 2022 à l’Université Islamique Alfourqane de Yopougon Académie.


Outre le changement de nom, des changements majeurs ont été opérés. Il s’agit notamment de l’avènement d’un nouvel organe, le Conseil de Suivi et de Contrôle, la Conférence des Imams et la Conférence des Structures et Organisations Sunnites en Côte d’Ivoire.


« L’autre particularité de ce congrès extraordinaire, c’est qu’il y a la création du Conseil exécutif national c’est-à-dire qu’il y aura après le Scheikh Ahlous Sounna, le Dr. Fadiga Moussa Al Farouk président du CODISS, la nomination d’un secrétaire exécutif national. Il sera comme le chef du gouvernement. Il sera chargé de créer de différents responsabilités qui vont travailler à atteindre nos objectifs. Lorsque ce système sera installé, vous verrez que la communauté va s’adresser au monde entier pour définir tout ce que nous allons faire pour atteindre nos objectifs. », a assuré face à la presse, l’imam Sanogo Mamadou par ailleurs président du Comité de Suivi et de Contrôle du CODISS, qui s’exprimait au nom du président Dr. Fadiga Moussa Al Farouk  


 

Toutefois, il précise que la mission ne change pas. « On ne change pas de mission. Nous avons juste changé de mécanismes pour être encore plus efficaces. Sinon la mission reste la même : c’est d’abord de faire la promotion de l’lslam, qui est basée sur le suivi du Coran et de la sunna. Donc faire la promotion de ces valeurs. Et de faire comprendre que l’Islam a des solutions pour le monde, ce n’est pas seulement jeûner et aller prier. L’Islam a des solutions pour les maux que vive la communauté. A travers notre organisation, nous avons développé ces solutions pour que le monde puisse vivre en paix », a-t-il mentionné. 


Le conférencier a assuré en outre que les autorités peuvent compter sur la communauté sunnite en Côte d’Ivoire


«Les autorités peuvent compter sur la communauté sunnite en Côte d’Ivoire. Parce qu'elle est soucieuse d’une Côte d’ivoire qui doit aller loin, d’une Côte d’Ivoire qui doit donner fière allure, pour que nous aussi, à travers tout le système que nous mettons en place, nous allons accompagner nos autorités à pouvoir atteindre l’objectif de diriger l’ensemble», a déclaré Sanogo Mamadou.


A la question de savoir si le CODISS prendra toute sa place aux côtés du COSIM, l’homme de Dieu, a appelé toutes les forces vives de la nation à travailler ensemble avec leur spécificités pour atteindre l’objectif qui est le vivre ensemble. 


« La place que nous occupons et que nous cherchons à maintenir aux côtés du COSIM, c’est la place aux côtés des ivoiriens, aux côtés de la nation tout entière. C’est cette place. Parce que nous disons que chacun a sa pierre à apporter dans la construction de l’édifice. Chacun selon ses spécificités va apporter sa valeur, va apporter son moteur à ce grand édifice qui est la Côte d’Ivoire. C’est ce travail que nous faisons. Nous le faisons depuis longtemps et c’est ce que nous allons continuer. Et pour être plus efficace, nous pensons qu’avec tout ce système que nous avons installé, après ce congrès nous irons encore plus loin et atteindre nos objectifs», a-t-il soutenu.


 

Selon lui, le travail ce n’est pas la concurrence, mais c’est de travailler ensemble parce que faire de la concurrence n’a pas de sens.


«Toutes les forces vives de la nation doivent travailler ensemble avec leurs spécificités pour atteindre l’objectif qui est le vivre ensemble, qui est que la communauté toute entière puisse vivre heureuse. », a conclu, Sanogo Mamadou.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Religion, l'AMSCI s'adapte à la nouvelle marche de la communauté sunnite et devient le CODISS
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter