Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Procès Sankara, des peines de 3 à 30 ans requis contre des accusés dont Blaise Compaoré
 

Burkina Faso : Procès Sankara, des peines de 3 à 30 ans requis contre des accusés dont Blaise Compaoré

 
 
 
 4360 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 février 2022 - 14:16

Mariam Sankara, veuve de Thomas Sankara au sortir de l'audience (ph)



Le parquet du tribunal militaire de Ouagadougou a requis ce mardi des peines allant de 3 à 30 ans de prison ferme contre quatorze accusés poursuivis entre autres pour attentat à la sûreté de l'État, assassinats ou subornation de témoin, 


Le parquet estime que les faits sont suffisamment constitués contre l'ancien président Blaise Compaoré, accusé notamment pour attentat à la sûreté de l'État, complicité d'assassinats et recels de cadavres.


Le parquet à donc requis contre lui une peine de 30 ans de prison ferme et demander le maintien du mandat d'arrêt décerné contre lui dans ce dossier.


Hyacinthe Kafando, le chef de la sécurité de Compaoré, présenté comme le chef du commando ayant assassiné Sankara et ses douze compagnons, poursuivi pour attentat à la sûreté de l'état et assassinats, s'est vu également requérir une peine de 30 ans à son encontre.


Le parquet a pareillement requis une peine de 20 ans de prison ferme contre le Général Gilbert Diendéré, et trois autres soldats présentés comme des membres du commando ayant tué le président Sankara.


 

Le parquet à aussi requis 3 ans de prison ferme contre Tonde Ninda dit Pascal, un soldat à la retraite et chauffeur de Gilbert Diendéré, accusé avec lui de subornation de témoin.


Onze ans de prion ont été requis contre Ilboudo Élysé, un des chauffeurs du commando, le seul qui avait avoué son rôle dans les évènements, bénéficiant ainsi de la Clémence du parquet.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Contre Jean Mori Palm, Ancien commandant de la gendarmerie, accusé pour complicité d'attentat à la sûreté de l'état, le parquet a requis onze mois de prison avec sursis, provoquant l'incompréhension des parties civiles.


"J'espère que le tribunal va corriger cela parce qu'il ya beaucoup d'éléments qui montre sa culpabilité", a réagi Mariam, la veuve de Thomas Sankara


"Je ne comprends par pourquoi une demande de sursis" a-t-elle indiqué disant attendre "voir quel sera le verdict final."


 

Notons, que le parquet demandé la relaxe pour cinq autres accusés dont deux médecins militaires qui étaient poursuivi pour faux en écriture publique. Selon le parquet, il y a prescription des faits à eux reprochés. Quant aux trois autres personnes accusées de complicités d'assassinats, le parquet estime que les faits ne sont pas suffisamment constitués contre eux. 


Après les réquisitions du parquet militaire, le tribunal a suspendu l'audience pour une durée de trois semaines afin de donner du temps aux avocats de la défense pour préparer leurs plaidoiries. 


L'audience reprendra le 1er mars avec les plaidoiries de la quinzaine d'avocats de la défense. 



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Burkina Faso : Procès Sankara, des peines de 3 à 30 ans requis contre des accusés dont Blaise Compaoré
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Je ne sais pas si la condamnation á mort existe dans le code penal du Faso...... Si non, un type comme Blaise Compaoré mériterait une condamnation á mort .
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Les commanditaires souterrains(Gaulois et Ivoiriens) ont été tous épargnés........ Il parait que pendant l'assassinat de Sankara, il y avait un avion special Ivoirien qui attendait á l'aéroport de Ouaga pour exfiltré Blaise et sa femme Ivoirinne, si le coup d'Etat échouait ..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Amon
Problème. D'abord, acquitter des médecins, je ne sais sur quelle base (délai de prescription est ridicule. quel est ce délai? on a empêché, exprès les enquêtes, le coupable étant entre temps au pouvoir, celui à qui a profité le crime) , qui signent un certificat médicale avec la mention ''mort naturelle'' alors que tout le procès a démontré indubitablement que le président SANKARA a été criblé de balles (12 avec précision), n'est pas juste. Ensuite, condamner l'ancien commandant de la Gendarmerie à seulement 11 mois de prison avec sursis pour ''complicité d'attentat à la sureté de l'Etat'' là où les auteurs sont condamnés à de lourdes peines (30 ans) est ridicule car le coupable et le complice encourent la même peine. Enfin, tout ça démontre à suffire le manque de sérieux dans ce procès pourtant attendu depuis des lustres.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter