Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Une partie de l'opposition crée « l'Union pour le changement » à l'Assemblée nationale
 

Cameroun : Une partie de l'opposition crée « l'Union pour le changement » à l'Assemblée nationale

 
 
 
 1596 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 mars 2022 - 07:49

Cabral Libii leader du Pcrn, (Ph)


Au Cameroun, 4 partis de l'opposition parlementaire viennent de créer "l'Union pour le changement".


4 partis politiques de l'opposition représentés à l'Assemblée nationale, Parti Camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), Social Democratic Front (SDF), Union des Mouvements socialistes (UMS), et l'Union démocratique du Cameroun (UDC), viennent de lancer "l'Union pour le changement".


"Union pour le changement avec Pcrn, UDC, UMS et SDF a déposé ce jour une déclaration publique de formation d'un groupe parlementaire à l'Assemblée nationale", a écrit Joshua Osih député et vice-président du SDF.


Que peut cette nouvelle alliance ?


Dans une déclaration publique, les leaders desdits partis politiques Joshua Osih (SDF), Cabral Libii (Pcrn), Pierre Kwemo (UMS), Koupit Adamou (UDC) se sont engagés à défendre les intérêts des populations au sein de la chambre basse du parlement Camerounais.


 

Constitué de 16 députés qui ont signé la charte, "l'Union pour le changement",  s'engage à défendre les intérêts des citoyens, travailler pour la justice sociale et l'égalité des chances.


Mais aussi, à promouvoir le patriotisme.


"Être défenseurs du peuple camerounais à l'Assemblée nationale, travailler pour l'égalité des chances, défendre et promouvoir le patriotisme économique, combattre l'injustice, se tenir aux côtés des couches vulnérables et défavorisées, veiller au rayonnement du Cameroun dans le monde, légiférer et contrôler l'action du gouvernement dans l'intérêt suprême des Camerounais", lit-on dans leur déclaration.


La création de cette nouvelle alliance politique arrive en pleine session ordinaire et dans un contexte où le Rdpc au pouvoir tient la majorité absolue au parlement. Et, plusieurs formations politiques peinent à constituer des groupes parlementaires faute de quotas.



 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Miss CI 2022, Bebi Philip a-t-il bien fait de s'en prendre aux autorités en public?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les occidentaux tentent-ils d'imposer l'homosexualité dans nos modes...
 
2182
Oui
76%  
 
622
Non
22%  
 
53
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Une partie de l'opposition crée « l'Union pour le changement » à l'Assemblée nationale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter