Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :    Johnson Kouassi Zamina, S.G de la CNEC sans détour :  « En Côte d'Ivoire, nos universités sont de gros lycées »
 

Côte d'Ivoire : Johnson Kouassi Zamina, S.G de la CNEC sans détour : « En Côte d'Ivoire, nos universités sont de gros lycées »

 
 
 
 10409 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 14 mai 2022 - 17:54

Johnson Kouassi Zamina



"En Côte d'Ivoire, nos universités sont de gros lycées. Quand vous y entrez, vous êtes impressionnés à l'entrée par la verdure des gazons et l'extérieur des bâtiments. Mais à l'intérieur, ce sont des laboratoires vides qui manquent de tout. C'est cette réalité qui fait que nous ne rechignons pas à la lutte pour l'amélioration des conditions de travail, mais aussi de vie des enseignants-chercheurs et des chercheurs de Côte d'Ivoire".


Ces propos sont de Johnson Kouassi Zamina, Secrétaire général sortant de la Coordination Nationale des Enseignants du Supérieur et des Chercheurs de Côte d'Ivoire (CNEC). Il les a tenus ce samedi 14 mai en marge du 3e congrès électif du syndicat dont il est le porte-parole depuis quelques années.


Le futur ex-secrétaire général de la CNEC ( il passera le témoin à l'issue du congrès), a fait savoir que le syndicat dont il est membre, n'abandonnera jamais la lutte pour le bien-être des enseignants-chercheurs et des chercheurs, malgré les menaces et les intimidations des gouvernants.


 

" Les 17, 18 et 19 juin 2019, nous avons eu des discussions franches avec le ministre de l'Enseignement supérieur d'alors, Mabri Toikeusse sur ces questions de fonds. Ces discussions se sont déroulées sous l'égide du ministre actuel de l'Enseignement supérieur qui était en ce moment là, le conseiller du chef de l'État.


Malheureusement, les recommandations qui ont été prises lors de ces échanges sont restées dans les tiroirs. Ce sont des attitudes qui ne nous conviennent pas. De loin, certains nous prennent pour des va-t-en guerre. Mais voici que l'école s'ébranle avec une jeunesse qui voudrait obtenir ici et là des résultats sans avoir de substances, sans avoir la sève nourricière scientifique qui lui convienne. Et quand on part de là, c'est un échec à l'horizon. Nous ne voulons pas cela, voilà pourquoi à la CNEC nous sommes toujours dans des grèves, mais des grèves constructives Et nous n'allons pas arrêter ces grèves tant que nos droits sont bafoués", a fait savoir Johnson Kouassi Zamina au moment de quitter la tête de la CNEC.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Johnson Kouassi Zamina, S.G de la CNEC sans détour : « En Côte d'Ivoire, nos universités sont de gros lycées »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Il faisait "BON-VIVRE" quand @SRIKAH était au UFHB(Cocody) et á l'ENS... On avait TOUT... Les étudiants étrangers africains venaient étudier en grand nombre á l'université et á Yakro. Notre pays était une REFERENCE.... Le sport et la music aussi . Beaucoup de tres bons joueurs, joueuses et autres artistes africains déposaient leurs valises á Abidjan.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Sangys
Qu'est-ce qu'ils veulent au juste ces enseignants grèveurs ? L'argent ou le matériel didactique? Il faut qu'ils soient clairs et quitter dans la polémique. Il faut savoir ce qui est en prioritaire et procéder par élimination. On ne peut pas tout avoir en même temps. Pendant que l'état est entrain de construire de nouvelles universités, s'organise pour le recrutement de nouveaux enseignants sans oublier l'équipement des anciennes et nouvelles universités, il est vraiment compliqué d'augmenter en même temps les salaires des enseignants. Il faut arrêter d'être égoïste.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter