Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ratios d'endettement, le parti de Gbagbo condamne  une « boulimie » et propose un budget «  sécurisé »
 

Côte d'Ivoire : Ratios d'endettement, le parti de Gbagbo condamne une « boulimie » et propose un budget « sécurisé »

 
 
 
 5139 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 juin 2022 - 14:23

Adama Coulibaly, Ministre de l'Economie et des Finances (Ph)


Le Gouvernement a organisé une table ronde des bailleurs de fonds à l’effet de mobiliser les ressources pour le financement du PND 2021-2025.


 Le montant annoncé comme nécessaire au financement de ce programme s’élèverait à 59.000 milliards de Francs CFA. 


Les sources de financements identifiés seraient de : 21.000 milliards de financement public, 26.550 milliards auprès des bailleurs de fonds, 11.450 milliards auprès des multilatéraux 


 

Le Parti des Peuples Africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI), constate que, au total, tout le programme du gouvernement repose exclusivement sur l’endettement

« Dans ces conditions, les projections des encours de la dette du gouvernement de 2024, estimée à 22.478,5 sont intenables », relève le PPA-CI et d’indiquer que, le Gouvernement fait sciemment de fausses projections de l’encours de a dette juste pour respecter, en théorie, les ratios en la matière.


« C’est d’ailleurs pour la même raison que le gouvernement exclut du stock de la dette les dettes gérées dans le cadre du C2D français et le PCD espagnol qui obéissent plus ou moins aux mêmes règles. En effet, ces deux mécanismes d’allègement de la dette, dans le cadre du programme PPTE, n’opèrent pas une annulation automatique de la dette. Le débiteur doit d’abord s’acquitter de sa dette avant que celle-ci ne soit reconvertie par la suite en projets de financement. En 2021, l’intégration des ressources C2D a représenté 124,2 milliards. Dans ces conditions, le gouvernement a tort d’exclure le C2D de ses engagements. En incluant la dette traitée dans le cadre du C2D et PCD, l’encours global devrait être de 21.005,2 milliards au 31 décembre 2021 (54,7% du PIB) et non 20.250,1 (52,7%) comme l’annoncent les chiffres officiels. Ce stock est déjà impressionnant eu égard aux capacités de mobilisations des recettes fiscales malgré les efforts déployés par les administrations financières de l’Etat. Mais le Gouvernement, adepte de la politique de l’autruche, feint de ne point voir le danger qui est plus que latent. Incapable d’offrir d’autre alternative du développement, il est devenu addictif à l’endettement massif quitte à compromettre plusieurs générations futures. Dans la manifestation de son addiction à la dette, il applaudit les simples annonces d’emprunts même quand celles-ci restent invraisemblables. En effet, comment peut-on prendre au sérieux des annonces d’engagements financiers qui ne se rapportent pas à des projets structurels identifiés en avance », poursuit le parti de Laurent Gbagbo.


En tout état de cause, le PPA-CI condamne ce qu’il qualifie boulimie d’endettement du gouvernement ivoirien. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« C’est pourquoi, en attendant une analyse approfondie de la dette afin d’en dégager des solutions sectorielles, notre parti propose d’ors et déjà: Un retour vers sa politique budgétaire qui a déjà fait sa preuve : le Budget sécurisé. Un contrôle citoyen plus accru de la politique d’endettement de l'Etat », préconise, le mouvement politique proche de l’opposition. 


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ratios d'endettement, le parti de Gbagbo condamne une « boulimie » et propose un budget « sécurisé »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Levrai
Bon, dans ce cas on doit revenir au pouvoir alors. Fhum ko économiste!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Oups!!! Attention à ces moutons ou rien réfractaires aux critiques, même constructives, en lieu et place du recours à la guerre comme quand ils étaient dans l'opposition. Bravo au PPA-CI et à cette opposition civilisés ! Injures à l'horizon !!! Un PHD économiste de Sindou dont l'approche, de développement repose essentiellement sur le sur-endettement massif et non sur la création de richesses, c'est donc ça le meilleur économiste de tous les temps, mille fois meilleur que Keynes, Adam Smith, Max Weber, Karl Marx ... ?!! .Pouaaaah !
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter