Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : « Une intervention de l'Otan n'est pas à exclure », l'ambassadeur espagnol convoqué par Bamako après ses propos
 

Mali : « Une intervention de l'Otan n'est pas à exclure », l'ambassadeur espagnol convoqué par Bamako après ses propos

 
 
 
 2036 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 juillet 2022 - 08:56

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères



L'ambassadeur espagnol José Manuel Albares a été convoqué suite à des propos jugés inamicaux par Bamako, a-t-on appris.


Une intervention militaire de l'OTAN au Malien cas de menace ?, ces propos du chef de la diplomatie espagnol ont provoqué la colère de Bamako.


 

En marge du sommet de l'Otan qui se tenait à Madrid, José Manuel Albares aurait lancé qu'une intervention de l’Otan au Mali n'était pas à exclure : "si cela représentait une menace pour notre sécurité, nous le ferions", avait-il ajouté.


Pour les autorités maliennes, ces propos sont inacceptables, inamicaux, graves parce qu'ils tendent à encourager une agression contre un pays indépendant et souverain.


"Nous avons convoqué l’ambassadeur d’Espagne au niveau du ministère des Affaires étrangères pour élever une vive protestation par rapport à ces propos", a indiqué Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères, lors d'un entretien à la télévision nationale.


Le Mali est plongé dans une profonde crise sécuritaire, politique et humanitaire depuis 2012. La propagation terroriste a gagné le centre du pays et les pays voisins, le Burkina Faso et le Niger.


Les relations entre Bamako et ses partenaires européens se sont fortement dégradés depuis son rapprochement avec les paramilitaires russes de société privée Wagner.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Mali : « Une intervention de l'Otan n'est pas à exclure », l'ambassadeur espagnol convoqué par Bamako après ses propos
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-On nous avait dit que l'OTAN est une organisation défensive. Dans le conflit ukrainien, ces menteurs professionnels de l'occident nous disent que la Russie n'a pas de raison de s'inquiéter, même si des pays frontaliers à la Russie adhèrent à l'OTAN. -Mais diantre que vient faire le nom du Mali dans une réunion des pays de l'OTAN ?? Le Mali n'a pas de frontière avec les pays appartenant à cette organisation "DEFENSIVE", et le Mali n'a pas les moyens d'envahir le Luxembourg. -On nous rabâche que l'Ukraine, la Finlande, etc, ont le droit de faire des alliances militaires librement, tout comme le Mali, pays lointain des frontières de l'OTAN a aussi la liberté de choisir souverainement ses alliances. A moins qu'on nous dise que les maliens (parce que des animaux) n'ont pas les mêmes droits que le ukrainiens, les finlandais etc. -L'occident vient de jeter son masque pour laisser apparaître la laideur de son vrai visage... -Rappelons que les pays qui composent majoritairement cette alliance ont à leur passif, plusieurs génocides continentaux (l'Amérique, l'Océanie) et que l'OTAN a déjà détruit des pays comme la Yougoslavie, la Libye, etc. -Les déclarations du ministre espagnol sont une déclaration de guerre contre le continent noir. Sa langue a fourchu car induit en erreur par Satan. Voilà des gens qui passent leur temps en train d'accuser les autres et de se fabriquer des ennemis pour justifier leur cupidité incontrôlable. -J'ai tjrs dit que nous subsahariens sommes des peuples en sursis. Nous vivons sur une planète où les autres nous tolèrent. Les événements récents (massacres de migrants africains par la coalition maroco-espagnole, les discriminations des africains au début de la guerre en Ukraine, etc) sont là pour nous rappeler que sans réveil de notre part, c'est la solution finale qui nous attend dans un horizon très proche...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter