Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Moussa Sanogo interpelle les agents : «Les recettes douanières comparées à ce que nous avons enregistré l'année dernière à la même période se situent en dessous »
 

Côte d'Ivoire : Moussa Sanogo interpelle les agents : «Les recettes douanières comparées à ce que nous avons enregistré l'année dernière à la même période se situent en dessous »

 
 
 
 3682 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 juillet 2022 - 15:17


Moussa Sanogo, ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat a remis ce jour à l'administration des douanes 105 véhicules dont 72 pick up et 2 cars de transport en vue d'améliorer la performance des agents. Il a profité de l'occasion pour inciter ses collaborateurs au travail, car les recettes douanières ne sont pas fameuses.


«La conjoncture internationale aujourd'hui est devenue extrêmement difficile. Elle est très peu favorable et la disponibilité des ressources extérieures est devenue de plus en plus complexe. Les marchés des capitaux internationaux ne fonctionnent plus exactement comme ils fonctionnaient par le passé. Les principales banques centrales ont commencé à augmenter leur taux d'intérêt. La disponibilité de certaines matières premières en particulier les matières faucilles est devenue de plus en plus délicate. D'ailleurs au moment où je vous parle, les recettes douanières comparées à ce que nous avons enregistré l’année dernière à la même période se situent en dessous parce que l'Etat a dû renoncer à prélever certaines taxes en particulier sur les produits pétroliers autrement le prix du carburant à la pompe serait beaucoup plus élevé que ce qu'on peut noter en Côte d'Ivoire. C'est vrai que certains peuvent du rythme de progression des prix, mais comparé à ce qui se fait ailleurs, les ivoiriens ne sont pas les moins biens lotis. C'est vraiment une phase d'incertitude dans laquelle nous sommes entrés. Nous sommes entrés dans une ère assez singulière de difficultés er les choses ne pourront plus se faire de la façon aisée comme elles ont pu se faire par le passé », a expliqué, le ministre.


Selon lui, de la même façon également au niveau de la conjoncture internationale, les choses se complexifient, les choses s'étendent, les choses deviennent difficiles.


«Mais en même temps les besoins eux ne baissent pas, au contraire, ils s'accroissent. Le niveau d'exigence de nos populations reste élevé. Elles ont raison d'aspirer à des choses meilleures pour elles-mêmes et pour leurs enfants », a déploré, M. Sanogo.


«Si l’accès aux ressources extérieures va devenir compliquer, nous sommes interpellés. Cela veut dire qu'il faut davantage nous organiser pour faire en sorte que la mobilisation de ressources en interne soit plus importante, soit plus efficace. Quand on est dans une administration douanière on est soumis aux aléas de la conjoncture puisque, les marchandises qui passent à la frontière, c'est sur celles là qu'on doit prélever les taxes à reverser à la caisse publique pour pouvoir financer des collectifs. Mais si grande chose ne passe on est bien embêté. Alors il faut être ingénieux. C'est extrêmement important qu'on puisse travailler qu'on améliore les opérations de surveillance internes pour pouvoir mobiliser plutôt de ressources à ce niveau là, pour compenser les manques à gagner relevés au niveau des marchandises franchissant la frontière », a-t-il mentionné.


 

Le ministre a précisé que l'un des moyens pour améliorer ces opérations de surveillance internes, ce sont les moyens de locomotion, ce sont ces véhicules, ce sont ces motos qui vont être mis à la disposition de nos agents pour leur permettre de mieux travailler, pour leur permettre de nous rapporter un peu plus de ressources pour faciliter la tâche de l'Etat et améliorer les conditions de vie des populations.


Il a exhorté les agents de douanes à ne pas perfuser les opérateurs économiques car ils sont leurs partenaires. Et a indiqué que la bonne marche du pays dépend de l'efficacité de l'action que les agents vont mener pour permettre à l’Etat d’avoir des ressources permettant de desserrer les contraintes qui sont les tiennes.


«A l'arrivée chers collaborateurs des douanes, vous savez ce qui est attendu de vous. C'est pour faire en sorte que ces efforts importants que l'Etat déploie dans ces moments relativement compliqués pour tous les gouvernants, c'est de faire en sorte que ces efforts soient couronnés de succès. Le succès en la matière, ça veut dire des meilleurs résultats. Évidemment pas en perfusant les opérateurs économiques, ce sont nos partenaires. Il faut faire en sorte que les règles que nous avons bâties ensemble puissent être respectées et que ceux qui doivent payer la bonne taxe puissent la payer de sorte que notre pays puisse continuer sa marche en avant. Mesdames et messieurs, vous avez une lourde charge parce que, la bonne marche du pays dépend de vous. La bonne marche du pays dépend de l'efficacité de l'action que vous allez mener pour permettre à l’Etat d’avoir des ressources permettant de desserrer les contraintes qui sont les tiennes. La bonne marche du pays dépend des valeurs qui vont vous animer et vous avez toujours insisté sur la nécessité d'avoir une douane vertueuse, je voudrais qu'on vous prenne au mot et que l'ensemble des ivoiriens puissent constater que les douanes ivoiriennes progressent et qu'elles sont au service du citoyen ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Moussa Sanogo a enfin donné rendez-vous aux douaniers en fin d’année pour pouvoir apprécier ensemble les résultats de ce qu’ils ont fait au cours de l'année 2022.


Au nom du DG des douanes, le Directeur général adjoint, le Colonel Major, Issa Ouattara a invité ses collaborateurs à utiliser à bon escient le matériel reçu puisque l'Etat a consentis des sacrifices pour les mettre à leur disposition.


 

«Nous avons désormais une réputation que nous avons l'obligation d'entretenir et nous accueillons ces équipements comme apport significatif pour améliorer nos résultats. Grâce à cet important appui, notre administration pourra doter ses agents de moyens d'intervention leur permettant de lutter efficacement contre la fraude et la contrebande sous toutes ses formes et d'optimiser nos performances. (…) Retenez qu'une chose est de réceptionner du matériel, une autre de s'en servir et surtout de s'en servir à bon escient. Cet égard, je sais compter sur vous pour être de bons utilisateurs. A chaque instant, vous devez avoir l'esprit, les immenses sacrifices que l'Etat a consentis pour nous les mettre à disposition », a-t-il conclu.


Notons par ailleurs qu'avant cette remise de matériel roulant, le ministre a eu une séance de travail avec la Direction en charge de la réglementation. Il est allé voir comment les agents sont installés.


«Cette visite m'a permis de souligner la nécessité qu'on puisse aller vite sur les questions relatives à la construction des nouveaux sièges des douanes pour permettre aux agents d'être dans des meilleures conditions car ils passent l’essentiel de leur temps sur leur lieu de travail. Il est quand même important qu'ils puissent travailler dans de bonnes conditions en ayant des bureaux spacieux et qu'ils puissent être encore performants dans ce qu'ils font. Il est de notre devoir de travailler à l’amélioration des conditions de travail de nos agents. Ça passe tantôt par des locaux, des matériels informatiques, des tenues de belles factures, par les dotations en armes parce que nous sommes dans un corps paramilitaire, par les moyens de locomotion », a souligné, le ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Moussa Sanogo interpelle les agents : «Les recettes douanières comparées à ce que nous avons enregistré l'année dernière à la même période se situent en dessous »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Je crois qu'il faut leur rappeler également de passer plus de temps et focus sur leur mission première plutôt que de revendiquer sans cesse. Et pourtant, ils déjà incroyablement mieux traités que le commun des mortels fonctionnaires. Juste un observateur de passage...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter